2 min de lecture La République En Marche

Affaire Benalla : "Oui, c'est une affaire grave", concède la député REM Sonia Krimi

INVITÉE RTL - Sonia Krimi, députée La République en Marche de la Manche, invite la majorité à laquelle elle appartient à tenir compte de l'ampleur de l'affaire Benalla et à "se reprendre".

Bernard Poirette L'invité RTL du week-end Bernard Poirette
>
L'invité RTL du week-end du 22 juillet 2018 Crédit Image : JACQUES DEMARTHON / AFP | Crédit Média : Philippe Robuchon | Durée : | Date :
La page de l'émission
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL

Le silence d'Emmanuel Macron devient assourdissant. Quatre jours après les révélations du Monde au sujet d'Alexandre Benalla, d'aucuns qualifient d'affaire d'État le scandale provoqué par ce chargé de mission à l'Élysée, filmé en train d'agresser au moins deux manifestants lors des défilés du 1er mai dernier. Au sein-même de la majorité, les voix dissonent. 

Réputée franche, à la limite de la fronde parmi les siens, notamment sur les questions d'immigration, la députée La République en Marche de la Manche Sonia Krimi appelle son camp à plus de transparence. "On peut regarder les Français les yeux dans les yeux et dire : 'oui, c'est une affaire grave'", estime la députée, invitée de RTL ce dimanche 22 juillet.

"Selon moi, il y a une mauvaise appréciation de la gravité des faits depuis le départ. On ne frappe pas un manifestant, on ne violente pas une femme, on ne se prend pas pour la police, on ne se croit pas en toute impunité", estime-t-elle à propos d'Alexandre Benalla. 

À lire aussi
François-Michel Lambert invité de RTL La République En Marche
François-Michel Lambert veut "plus de ministres écologistes au gouvernement"

On a été élus pour une exemplarité, une probité, une transparence. (...) Là on est un peu loin, oui.

Sonia Krimi, députée REM de La Manche
Partager la citation

Sonia Krimi n'est pas moins exigeante avec la majorité à laquelle elle appartient qu'avec le chargé de mission mis en cause. "On est dans une démocratie. Je pense que quand on se trompe, on a le droit de venir voir les Français et dire 'oui, on s'est trompé'", dit-elle.

Depuis les révélations du Monde mercredi 18 juillet, les nouvelles qui émergent au sujet d'Alexandre Benalla émanent toutes de la presse. "Ce n'est pas normal de continuer à avoir toutes les informations par les journaux", déplore Sonia Krimi.

Et la députée d'inviter son camp à se ressaisir. "Il faut qu'on se reprenne, qu'on éclaircisse tout cela. (...) On a été élus pour une exemplarité, une probité, une transparence. Il faut être francs : on a balayé tous ces anciens députés, toutes ces personnes qui faisaient des affaires, des micmacs, etc. On les a balayés parce qu'on vous a promis cette probité, cette transparence et cette exemplarité, en vous disant 'il n'y aura plus d'affaires'. Là on est un peu loin, oui."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
La République En Marche Alexandre Benalla Élysée
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794123682
Affaire Benalla : "Oui, c'est une affaire grave", concède la député REM Sonia Krimi
Affaire Benalla : "Oui, c'est une affaire grave", concède la député REM Sonia Krimi
INVITÉE RTL - Sonia Krimi, députée La République en Marche de la Manche, invite la majorité à laquelle elle appartient à tenir compte de l'ampleur de l'affaire Benalla et à "se reprendre".
https://www.rtl.fr/actu/politique/affaire-benalla-oui-c-est-une-affaire-grave-concede-la-depute-rem-sonia-krimi-7794123682
2018-07-22 09:23:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/lixrA609y-x4_3YCtSoFnQ/330v220-2/online/image/2018/0722/7794195821_la-deputee-rem-sonia-krimi-a-l-assemblee-nationale-en-fevrier-2018.jpg