2 min de lecture Migrants

Accueil de migrants : "On ne trie pas", dit le maire de Portet-sur-Garonne

REPLAY / INVITÉ - Avec Thierry Suaud, dix autres maires de Haute-Garonne ont accepté d'ouvrir les portes de leur ville pour accueillir les réfugiés qui fuient la Syrie, à l'initiative du député PS Christophe Borgel.

Marc-Olivier Fogiel L'Invité de RTL Soir Marc-Olivier Fogiel iTunes RSS
>
Accueille de migrants : "On ne trie pas", dit le maire de Portet-sur-Garonne Crédit Image : Philippe Maillet | Crédit Média : Bernard Poirette | Durée : | Date : La page de l'émission
Bernard Poirette
Bernard Poirette et Cécile De Sèze

Il fait partie des 11 maires de l'agglomération toulousaine prêts à ouvrir leurs portes à des familles de réfugiés, après l'appel du député Christophe Borgel. Thierry Suaud, maire socialiste de Portet-sur-Garonne, veut que sa ville devienne "ville solidaire" et ainsi accueille des migrants. "Nous proposons d'accueillir les réfugiés qui fuient les atrocités qu'ils vivent dans leur pays, qui fuient la guerre, qui demandent à vivre, dans les conditions les plus dignes que peut offrir la République", assure le maire socialiste.

"Par la mobilisation de nos communes, nous avons donc déclaré que nous pouvons mobiliser les outils dont nous disposons", comme des centres communaux d'action sociale, des locaux, des bâtiments... Concrètement, Thierry Suaud assure que la ville gère de la restauration, un certain nombre de services et surtout, elle a des partenaires : le conseil départemental ou encore les services de l'État. "Donc nous déclarons que ces outils nous pouvons les mobiliser pour accueillir, en relation avec l'État, les réfugiés qui fuient ces terres de conflit", déclare, sur de lui, le maire.

C'est un comble que ceux qui fuient les conséquences du terrorisme et de Daesh soient taxés d'être ces mêmes terroristes

Thierry Suaud, maire socialiste de Portet-sur-Garonne
Partager la citation

Toutes ces dispositions, peuvent-elles être mises en oeuvre de manière définitive ? Pour Thierry Suaud, ce n'est pas tellement le problème. En effet, il est convaincu que "le plus grand désir de ces familles, c'est de pouvoir retourner dans leur pays pour y vivre en paix. Tout est là, y vivre en paix." Mais les opposants à cet accueil massif ont d'autres revendications. Selon eux, il faut trier entre les réfugiés politiques et les migrants économiques. Mais, là encore, le maire socialiste ne "pense pas que l'on puisse trier." 

À lire aussi
Un bateau de fortune transportant des migrants en Méditerranée (archives) tunisie
Migrants : plus de 60 morts dans un naufrage au large de la Tunisie

Ce choix d'accueil des réfugiés, il le qualifie d'"humanité". "Cette réaction qui est la notre, qui a été organisée par notre député Christophe Borgel", Thierry Suaud la trouve déjà "tardive". Et à ceux "qui pensent qu'il faut trier", il répond qu'ils "oublient que, parmi des enfants, des familles, des femmes et des hommes qui souffrent, et qui fuient un pays en guerre, on ne trie pas" avant de s'insurger : "C'est un comble que ceux qui fuient les conséquences du terrorisme et de Daesh soient taxés d'être ces mêmes terroristes". La proposition du député Christophe Borgel arrive au lendemain de la publication d'une photo qui a émeut l'Europe. Celle d'un enfant de 3 ans échoué sur une plage en Turquie après s'être noyé en tentant de rejoindre la Grèce.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Migrants Europe Parti socialiste
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7779615647
Accueil de migrants : "On ne trie pas", dit le maire de Portet-sur-Garonne
Accueil de migrants : "On ne trie pas", dit le maire de Portet-sur-Garonne
REPLAY / INVITÉ - Avec Thierry Suaud, dix autres maires de Haute-Garonne ont accepté d'ouvrir les portes de leur ville pour accueillir les réfugiés qui fuient la Syrie, à l'initiative du député PS Christophe Borgel.
https://www.rtl.fr/actu/politique/accueil-de-migrants-on-ne-trie-pas-dit-le-maire-de-portet-sur-garonne-7779615647
2015-09-04 20:47:44
https://cdn-media.rtl.fr/cache/MEsDNlsHhFXnZQBzWzEZvA/330v220-2/online/image/2015/0831/7779567940_img-3404.JPG