1 min de lecture Manifestations

1er mai : "Ce qui s'est passé est mauvais pour tout le monde", affirme Duhamel

ÉDITO - Alain Duhamel revient sur les violences qui ont éclaté ce mardi 1er mai en marge du cortège syndical.

La Semaine Politique - Duhamel La semaine politique d'Alain Duhamel Alain Duhamel iTunes RSS
>
1er mai : "Ce qui s'est passé est mauvais pour tout le monde", affirme Duhamel Crédit Image : Jérôme Dominé / SIPA / RTL | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
La Semaine Politique - Duhamel
Alain Duhamel Journaliste RTL

Un millier d'individus encagoulés ont perturbé la manifestation parisienne du 1er mai, causant de nombreuses dégradations le long du parcours. "Ce qui s'est passé est mauvais pour tout le monde", remarque Alain Duhamel sur RTL. 

À l'heure où Philippe Martinez appelle à la convergence des luttes, ces heurts ont rendu cette journée de revendications "inefficace". "La convergence des luttes est une exception en France (...).  Philippe Martinez porte aussi sa part de responsabilité. Dans le conflit de la SNCF, depuis le départ, il cherche à tout diriger", affirme l'éditorialiste.

Les syndicats ne sont pas les seuls en proie au conflit. La gauche l'est aussi. "En ce moment, la gauche c'est Mélenchon et rien. C'est une grande nouveauté depuis les années 1970", rétorque Alain Duhamel. 

Une situation du fait du gouvernement ? Pour l'éditorialiste, ça ne fait pas de doute dans le cas de la SNCF. " C'est la première fois qu'un gouvernement n'essaye pas d'avoir un traitement particulier pour les réformistes en leur tendant la main", souligne-t-il.

À lire aussi
Une manifestation de jeunes Irakiens à Bagdad, le 17 novembre 2019. crise politique
Irak : ils reprennent "Bella Ciao" en arabe pour protester contre le régime

Et de poursuivre : "Mais, ce soir, le débat est ailleurs. On vient d'assister à la première manifestation violente depuis qu'Emmanuel Macron a été élu et, qu'à partir de ce soir, on va assister au premier débat politique violent", conclut Alain Duchamel. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Manifestations Violences Affrontements
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants