1 min de lecture Météo

Météo : la tempête Amélie s'apprête à déferler sur la côte atlantique

Météo-France annonce l'arrivée d'une dépression dans la nuit de samedi à dimanche. Des rafales pouvant atteindre 130 km/h sont attendues à l'Île de Ré.

La tempête Miguel s'est abattu sur l'ouest de la France, vendredi 7 mai 2018
La tempête Miguel s'est abattu sur l'ouest de la France, vendredi 7 mai 2018 Crédit : Sebastien SALOM-GOMIS / AFP
Félix Roudaut
Félix Roudaut

La première tempête de l'automne s'appelle Amélie. La perturbation atmosphérique va débarquer sur la côte atlantique française dans la nuit du samedi au dimanche 3 novembre et frappera la région Nouvelle-Aquitaine dans la matinée. 

Météo France a d'ores et déjà placé trois départements en vigilance orange aux vents violents pour dimanche. À partir de 1h du matin, la Charente-Maritime, la Gironde et la Vendée subiront la première tempête de la saison hivernale, nécessitant une vigilance particulière, indique l'opérateur météo.

Si Frédéric Nathan, prévisionniste à Météo-France, assure qu'il s'agit d'"une tempête classique d'automne" qui n'a rien à voir avec "celle de 1999", il appelle toutefois sur Franceinfo "à la plus grande vigilance".

Les premières fortes rafales de vent vont se faire sentir dès samedi sur les côtes de la Manche, avant qu'Amélie ne se déplace sur la façade atlantique "en deuxième partie de nuit de samedi à dimanche", développe Frédéric Nathan. La dépression devrait se concentrer sur le sud de la Bretagne.

À lire aussi
Un fort coup de vent est attendu ce lundi dans le sud du pays. Tempête
Météo : la tempête Atiyah amène de fortes rafales de vent ce lundi dans le Sud

Le vent n'épargnera pas non plus l'Île de Ré et ses alentours, avec des rafales pouvant atteindre 130 km/h. À l'est de la dépression, des pointes comprises entre 90 et 100 km/h sont attendues.

Si Amélie s'annonce violente, son passage sur l'Hexagone sera de courte durée. Les éléments devraient commencer à se déchaîner samedi vers 4 heures du matin, avant un retour à la normale dimanche en fin d'après-midi. Frédéric Nathan conseille donc "d'éviter de sortir dimanche matin et d'attendre que cela passe".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Météo Tempête Intempéries
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants