1. Accueil
  2. Actu
  3. Météo
  4. Environnement : des solutions "fondées sur la nature" pour lutter contre le réchauffement
2 min de lecture

Environnement : des solutions "fondées sur la nature" pour lutter contre le réchauffement

Lors du sommet mondial pour la nature, plusieurs initiatives locales, notamment celles de Noirmoutier et de Seine-Saint-Denis, ont été mises en lumière.

Réchauffement climatique : des solutions sont possibles
Réchauffement climatique : des solutions sont possibles
Crédit : RTL
Quelles solutions naturelles face au réchauffement climatique ?
02:51
Virginie Garin - édité par Florine Boukhelifa

Depuis quelques jours, des chiffres très alarmistes sur la biodiversité et le déclin des espèces sont évoqués, notamment avec la tenue du sommet mondial pour la nature qui se tient à Marseille. Pourtant, des solutions existent pour protéger les animaux et les plantes, mais aussi pour lutter contre le réchauffement du climat.
 
Ces dernières sont appelées "les solutions fondées sur la nature". Dans les négociations de Marseille, avec 160 pays qui essaient de se mettre d'accord, un constat est dressé : la nature est vraiment mal en point. L'enjeu est dès lors de voir ce qu'il est possible de faire. La communauté internationale fait donc l'inventaire des solutions qui fonctionnent et qui peuvent en plus nous aider à lutter contre les impacts du réchauffement climatique.
 
Sur l'île de Noirmoutier, en Vendée, par exemple, la nature peut aider à lutter contre les inondations. Le territoire est protégé par 20 kilomètres de dunes et ses deux tiers font moins de 4m20 d'altitude. Dans cette zone très touristique, plus de 2.000 bâtiments sont cependant menacés par la montée de eaux et par les tempêtes de plus en plus nombreuses. Ces dernières arrachent et font disparaitre d'énormes quantité de sable chaque fois. Un plan a alors été mis en place par la communauté de communes pour contrôler les dunes de Luzéronde.

La nature reconstituée en quelques semaines

Du sable va ainsi être pris à la pelleteuse dans les endroits où il y en a trop pour reboucher des zones où il est parti, mais pas n'importe comment, le but étant de rendre la dune aérodynamique pour lui permettre de capter plus de sable. Grâce à la pose de branchage, la vitesse du vent est limitée, ce qui freine l'érosion, un système que l'on retrouve également dans les Landes. De vieux sapins de noël y sont même mis... et ça marche ! Le sable est revenu, la végétation aussi en quelques semaines avec des plantes adaptées au sable. La nature est reconstituée et nous protège.

Autre exemple de lutte contre les inondations en Seine-Saint-Denis. Des écosystèmes dont on se fichait complètement avant ont désormais de l'intérêt. Il s'agit des zones humides, comme les tourbières et les marais. Ces derniers ont été asséchés pour construire des immeubles. mais sont maintenant protégés car ils agissent comme des éponges en retenant l'eau lors de fortes pluies.

Ce département, où 93% des cours d'eau ont été urbanisés, est régulièrement victime d'inondations et de coulées de boue. Les autorités locales ont alors décidé de restaurer la nature en ville avec des étangs, des bassins, des rivières afin de recréer des zones inondables dans les quartiers où l'eau s'infiltre quand il pleut. Autre avantage, celles-ci rafraichissent l'été quand il fait chaud, ce qui permet à cette méthode d'être classée parmi les solutions fondées sur la nature et d'être donnée en exemple pendant ce congrès de Marseille.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/