2 min de lecture Environnement

Climat : 197 pays s'accordent sur la réduction d'un puissant gaz à effet de serre

Réunis à Kigali, au Rwanda, de nombreux représentants de la communauté internationale ont adopté un accord prévoyant la réduction des gaz hydrofluorocarbures (HFC), très nocifs pour la planète.

Un nuage de pollution au-dessus du Paris, le 15 mars 2014 (illustration)
Un nuage de pollution au-dessus du Paris, le 15 mars 2014 (illustration) Crédit : FRANCOIS GUILLOT / AFP
Maxime Magnier et AFP

Un accord crucial pour la planète. Samedi 15 octobre au matin, à Kigali, au Rwanda, 197 pays se sont entendus sur l'adoption d'un calendrier prévoyant l'élimination progressive des hydrofluorocarbures (HFC), gaz extrêmement nocifs pour le climat utilisés dans les réfrigérateurs et climatiseurs.

Après une nuit de finalisation par les diplomates réunis, l'accord prend la forme d'un amendement au Protocole de Montréal sur la protection de la couche d'ozone. Il pourrait permettre, avec l'élimination des HFC, de réduire de 0,5°C le réchauffement mondial d'ici à 2100, selon une étude publiée en 2015 par l'Institute for Governance and Sustainable Development (IGSD), un groupe de réflexion. Justement, le pacte de Paris engageait la communauté internationale à contenir la hausse des températures mondiales "bien en deçà de 2°C" par rapport au niveau préindustriel et à "poursuivre les efforts" pour la limiter à 1,5°C.

Un gaz très nocif pour le climat

Les hydrofluorocarbures sont les gaz à effet de serre dont les émissions augmentent le plus vite, à un rythme de 10-15% par an, et sont utilisés depuis les années 1990 en remplacement des CFC (chlorofluorocarbures), principaux responsables de la destruction de la couche d'ozone. S'ils sont bons pour l'ozone, les HFC se sont révélés désastreux pour le climat, d'où l'idée lancée dès 2009 d'un amendement au Protocole de Montréal pour leur suppression.

À lire aussi
Un champ de maïs touché par la sécheresse dans l'Est de la France (illustration). sécheresse
VIDÉO - Sécheresse : 70 départements placés en alerte, dont 24 en crise

Ils sont aujourd'hui présents dans certains aérosols ou utilisés pour la fabrication de mousses isolantes et représentent une question particulièrement épineuse pour des pays tels que l'Inde, immense puissance économique en voie de développement. Il aura d'ailleurs fallu plusieurs réunions bilatérales vendredi 14 octobre, notamment avec le secrétaire d'État américain John Kerry, pour débloquer les négociations. En outre, les pays riches sont appelés à agir plus vite que les pays en voie de développement pour réduire les HFC.

Un calendrier précis

Le calendrier adopté ce samedi 15 octobre prévoit ainsi que les pays dits "développés" réduisent leur consommation de HFC de 10% d'ici à 2019 par rapport aux niveaux de 2011-2013. Ce chiffre doit ensuite passer à 85% d'ici à 2036. Les pays dits "en voie de développement", parmi lesquels la Chine et les pays africains, se sont pour leur part engagés à entamer la transition en 2024. Une réduction de 10% par rapport aux niveaux de 2020-2022 devra être atteinte pour 2029, cette réduction devant atteindre 80% d'ici à 2045.

Enfin, un troisième groupe de pays, eux aussi en voie de développement, s'est engagé à commencer le gel en 2028, une diminution de 10% par rapport à la période 2024-2026 devant être atteinte pour 2032, puis de 85% pour 2047. Parmi ces États, se trouvent notamment l'Inde, le Pakistan, l'Iran, l'Irak et les pays du Golfe.

Si tous les pays signataires de l'accord se sont engagés à financer la transition, plusieurs États dit "riches", comme les États-Unis, le Japon, l'Allemagne ou la France, ainsi que 19 organismes et donateurs privés, avaient promis en septembre 2016 d'aider les pays en voie de développement à hauteur de 80 millions de dollars (71,5 millions d'euros). Le financement total de la transition est estimé à plusieurs milliards de dollars à l'échelle mondiale et fera l'objet de nouvelles discussions fin 2017 dans le cadre du Protocole de Montréal.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Environnement Écologie Pollution
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7785300108
Climat : 197 pays s'accordent sur la réduction d'un puissant gaz à effet de serre
Climat : 197 pays s'accordent sur la réduction d'un puissant gaz à effet de serre
Réunis à Kigali, au Rwanda, de nombreux représentants de la communauté internationale ont adopté un accord prévoyant la réduction des gaz hydrofluorocarbures (HFC), très nocifs pour la planète.
https://www.rtl.fr/actu/meteo/climat-197-pays-s-accordent-sur-la-reduction-d-un-puissant-gaz-a-effet-de-serre-7785300108
2016-10-15 11:13:26
https://cdn-media.rtl.fr/cache/hpr16qvdAf8jsoJLK_KruQ/330v220-2/online/image/2016/0628/7783887280_un-nuage-de-pollution-au-dessus-du-paris-le-15-mars-2014.jpg