1 min de lecture François Hollande

Les Bonnets Rouges demandent à Hollande de venir entendre leurs revendications

Les Bonnets Rouges ont adressé un communiqué à François Hollande.

Des "Bonnets rouges" lors des "États généraux de la Bretagne", samedi 8 mars à Morlaix
Des "Bonnets rouges" lors des "États généraux de la Bretagne", samedi 8 mars à Morlaix Crédit : Nicolas Bauby - RTL
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Les Bonnets rouges demandent dans un communiqué au président François Hollande de venir entendre dans la région les 11 revendications phares qu'ils doivent annoncer samedi 8 mars lors de leurs premiers états-généraux de Bretagne organisés à Morlaix.

"Nous demandons au président de la République, François Hollande, de venir en Bretagne, sans tarder, entendre les 11 revendications phares" du collectif "Vivre, décider et travailler en Bretagne", à l'origine du mouvement des Bonnets rouges. Parmi ces revendications, figurent notamment celle d'une "Bretagne forte à 5 départements avec relocalisation des décisions politiques" et la suppression définitive de l'écotaxe poids lourds.


Les Bonnes rouges demandent le développement des infrastructures et des modes alternatifs de transport et des énergies renouvelables, une relocalisation de la finance, l'officialisation de la langue et de la culture bretonnes et le renforcement de l'expérimentation, le dialogue et la transparence, indique le document. Ils demandent également que la Bretagne se dote de ses propres médias audiovisuels et numériques.

"Un grand moment pour l'histoire de la Bretagne"

À lire aussi
Laurent Gerra Gérard Depardieu
Le meilleur de Laurent Gerra avec François Hollande et Gérard Depardieu

Ces revendications s'ajoutent aux 4 demandes fondatrices du mouvement: la suppression définitive de l'écotaxe poids lourds, la fin du dumping social et de "l'avalanche de normes et de contraintes administratives", ainsi que la relocalisation des décisions en Bretagne. Ces onze revendications sont issues des quelque 15.000 doléances provenant de la cinquantaine de comités locaux qui se sont créés au cours des derniers mois dans toute la Bretagne historique.

"Les Bonnets rouges espèrent être enfin entendus et rappellent qu'ils sont d'ores et déjà prêts, si besoin, à un Printemps des Bonnets Rouges...", ajoute le communiqué. "C'est une vraie démocratie qui est en train de se mettre en place en Bretagne au nom des populations qui y habitent", s'est félicité devant la presse Christian Troadec, porte-parole des Bonnets rouges. "Ces premiers états-généraux vont être un grand moment pour l'histoire de la Bretagne", a ajouté le maire DVG de Carhaix. Le rassemblement se tient au parc des expositions de Langolvas, aux abords de Morlaix, la ville de l'actuelle ministre de la Fonction publique et de la Décentralisation, Marylise Lebranchu, qui en a été le député-maire.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
François Hollande Bonnets rouges Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7770270405
Les Bonnets Rouges demandent à Hollande de venir entendre leurs revendications
Les Bonnets Rouges demandent à Hollande de venir entendre leurs revendications
Les Bonnets Rouges ont adressé un communiqué à François Hollande.
https://www.rtl.fr/actu/les-bonnets-rouges-demandent-a-hollande-de-venir-entendre-leurs-revendications-7770270405
2014-03-08 14:26:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/CfX-PZnQuKXiUnxtUQmpFg/330v220-2/online/image/2014/0308/7770272081_des-bonnets-rouges-lors-des-etats-generaux-de-la-bretagne-samedi-8-mars-a-morlaix.JPG