1 min de lecture Faits divers

Viry-Châtillon : un lycée enferme les élèves soupçonnés de triche dans un cagibi

REPORTAGE - Dans un lycée privé de l'Essonne, les élèves soupçonnés de triche sont enfermés jusqu'à trois demi-journées dans une petite pièce de 3 m², isolés de tous. Une punition jugée disproportionnée par beaucoup.

Calvi-245x300 RTL Matin Yves Calvi iTunes RSS
>
Viry-Châtillon : un lycée enferme les élèves soupçonnés de triche dans un cagibi Crédit Image : FRANK PERRY / AFP | Crédit Média : Julien Fautrat / RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Générique 1
Julien Fautrat édité par Venantia Petillault

Une école privée est au cœur d'une polémique. L'Institut catholique Saint-Louis Saint-Clément, a décidé d'enfermer pendant des heures dans un cagibi de 3 m², ses élèves soupçonnés de triche, pour les punir. 
 
La pièce en question est baptisée "le parloir" et les élèves ont interdiction d'en sortir lorsqu'ils sont punis. "Quand un élève triche, il passera trois demi-journées seul. Pas de portable, pas de récréation. Tout cela dans une petite salle sans fenêtre et la porte fermée", décrivent des lycéens.

Mais certains enseignants défendent le protocole du nouveau chef d'établissement : "On a énormément de tricheries, de plus en plus. Pour moi, la sanction est adaptée. Cela permet à l'élève de réfléchir. Il faut savoir que cela devient un réel problème ces tricheries", alerte une professeure d'histoire du lycée.

Le règlement de l'Éducation nationale stipule qu'une sanction doit être graduée en fonction de la gravité de la faute, mais elle laisse au chef d'établissement le soin d'apprécier cette graduation.

Pour le maire de la ville, Jean-Marie Vilain, ces pratiques ne sont pas acceptables. "On est tombés quasiment dans le XIXe siècle. C'est un niveau de punition, qui est, pour ma part, inadmissible."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers École Essonne
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants