1 min de lecture Enseignement

Viols en Isère : comment un condamné pour pédophilie a-t-il pu rester directeur d'école ?

REPLAY - Céline Parisot, secrétaire générale de l'Union syndicale des magistrats, et Martine Brousse, présidente de la Voix de l'Enfant, ont commenté l'accusation pour viols portée sur un directeur d'école primaire en Isère, déjà condamné en 2008.

>
Viols en Isère : comment un condamné pour pédophilie a-t-il pu rester directeur d'école ? Crédit Image : Elodie Grégoire | Durée : | Date :
245-PARIZOT
Vincent Parizot et La rédaction de RTL

Un directeur d'école primaire à Villefontaine (Isère) a été mis en garde à vue pour des viols d'élèves du cours préparatoire. L'homme de 45 ans, déjà condamné pour pédopornographie en 2008, est passé aux aveux hier. Il devrait être présenté à un juge d'instruction grenoblois mercredi matin en vue d'une probable mise en examen.


Bernard Lejeune, directeur adjoint du cabinet de la ministre de l'Éducation Najat Vallaud-Belkacem, n'a pas d'explication sur ce dysfonctionnement. Comment peut-on expliquer que l'enseignant ait pu continuer à exercer malgré sa première condamnation ?


Céline Parisot, secrétaire générale de l'Union syndicale des magistrats, explique que les condamnations pénales ne sont pas communiquées aux employeurs des personnes condamnées. Par contre, elles sont inscrites dans un fichier judiciaire national automatisé. Ce fichier est consultable lors de l'embauche et lors de l'affectation.


Cependant, cette consultation n'est pas obligatoire. Martine Brousse, présidente de la Voix de l'Enfant, demande donc que, pour les embauches, il y soit systématiquement possible qu'on demande le casier judiciaire d'un candidat, dans lequel figure ce type de condamnation.

L'Éducation nationale, qui est une des plus grandes institutions de France, peut parfaitement avoir accès au casier judiciaire d'une personne.

Martine Brousse, présidente de la Voix de l'Enfant
Partager la citation
RTL vous recommande
Lire la suite
Enseignement École Actu
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants