1 min de lecture Vincent Lambert

Vincent Lambert : la procédure d'arrêt des soins doit reprendre

Les médecins doivent reprendre la consultation d'experts qui pourrait mener à l'arrêt des soins de Vincent Lambert, tétraplégique depuis un accident de la route en 2008.

Une voiture du CHU de Reims, où Vincent Lambert est pris en charge (illustration).
Une voiture du CHU de Reims, où Vincent Lambert est pris en charge (illustration). Crédit : AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Le sort de Vincent Lambert ne cesse de diviser et de relancer à chaque nouvelle la question de la fin de vie. Victime d'un accident de la route en 2008, Vincent Lambert est depuis tétraplégique en état végétatif alors que sa famille se divise sur les suites à donner à son histoire. Si sa femme demande l'arrêt des soins, ses parents rejettent totalement cette idée. 

Les médecins doivent reprendre la procédure de consultation d'experts pouvant mener à l'arrêt des soins de Vincent Lambert. La cour a ainsi infirmé une décision de première instance d'octobre 2015 concernant l'ancien infirmier de 39 ans. La cour "ordonne au CHU de Reims de donner au praticien" en charge de Vincent Lambert "les moyens de poursuivre le processus de consultation" collégiale des experts, qui doit décider d'un éventuel arrêt de soins. Une décision qui "ne préjuge en rien de l'issue de cette procédure", a toutefois précisé la cour administrative d'appel dans un communiqué. 


En juillet dernier, la médecin du CHU de Reims Daniela Simon, avait arrêté la procédure collégiale, arguant que le climat de sérénité nécessaire n'était pas réuni. Pourtant, il n'y aura "jamais de sérénité" autour du sort de Vincent Lambert, avait estimé fin mai, le rapporteur public de la cour d'appel. La cour a d'ailleurs estimé jeudi que la suspension de cette procédure, "pour une durée indéterminée", était "illégale". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Vincent Lambert Justice Fin de vie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants