3 min de lecture Partenaire

Harcèlement scolaire et cyberharcèlement, des solutions existent

Chute, brûlure, coupure, ingestion de produits toxiques, électrocution… Les enfants sont particulièrement exposés aux accidents de la vie domestiques qui constituent hélas la première cause de mortalité chez les petits de 1 à 4 ans. Mais la maison n’est pas le seul lieu de dangers potentiels.

Harcèlement scolaire
Harcèlement scolaire Crédit : Harmonie Mutuelle
En partenariat avec
V2 logo Harmonie Mutuelle

L’école et les réseaux sociaux se révèlent également un terrain propice aux accidents de la vie de toute nature comme en témoigne le nombre croissant de cas de harcèlements scolaires et de cyber-harcèlement qui une fois détectés exigent un accompagnement adapté pour aider le jeune à reprendre durablement confiance en lui.
Les chiffres sont éloquents. Aujourd’hui on estime à 700 000 le nombre d’élèves victimes de harcèlement scolaire. Selon une enquête de l’Unicef publiée en novembre 2018, un enfant sur trois déclare avoir été victime de moqueries et d’attaques blessantes à l’école, avec parfois des conséquences dramatiques puisque, toujours selon cette enquête, un adolescent harcelé sur quatre déclare avoir pensé au suicide. Ce rapport qui souligne que plus de 62 % des enfants et adolescents communiquent par internet avec leurs amis, rappelle également combien ce canal peut devenir pernicieux et se révéler propice au harcèlement. 

Le cyber harcèlement est devenu un véritable fléau. Près de 10% des jeunes scolarisés interrogés par l’Unicef déclarent avoir été agressés ou harcelés sur les réseaux, un taux qui grimpe à 24 % chez les adolescents de 18 ans.

Prévention

À lire aussi
Les chutes représentent 68% des accidents du quotidien Partenaire
Les accidents de la vie, ça n’arrive pas qu’aux autres

Certes depuis plusieurs années des dispositifs de prévention ont été mis en œuvre. Lancé en 2010, le programme « Sentinelles et Référents » a notamment été déployé au sein des établissements scolaires : afin d’empêcher que certains élèves ne deviennent des boucs émissaires, des élèves « sentinelles » sont formés pour identifier toute forme de harcèlement et réfléchir à des solutions de prévention, en concertation avec des adultes professionnels du monde scolaire et autres spécialistes de cette question.
Par ailleurs, depuis 2013, le ministère de l’Éducation a lancé le prix « Non au Harcèlement » qui chaque année distingue des outils de sensibilisation contre le harcèlement (campagne d’affiches, vidéos…) réalisés par des élèves et du personnel scolaire. 
Aussi vertueuses et efficaces soient-elles, ces actions ne parviennent toutefois pas à éradiquer le double phénomène du harcèlement scolaire et du cyber harcèlement, d’autant plus difficile à détecter que dans la plupart des cas les jeunes victimes gardent le silence. 
Les parents sont bien souvent démunis. En cas de soupçon, il convient donc d’être attentif au moindre indice de changements d’attitude de son enfant au quotidien. Fatigue chronique, chute des résultats scolaires, repli sur soi, trouble du comportement alimentaire, crises de larmes, maux de ventre ou de tête répétitifs, phobies scolaires…tous ces signes sont souvent révélateurs d’une situation de harcèlement dont les conséquences une fois détectées peuvent se révéler extrêmement lourdes.

Accompagnement au long cours

Dépression nerveuse, perte d’estime de soi, solitude, exclusion sociale, ... les traces laissées par un harcèlement scolaire ou un cyber harcèlement ne s’effacent pas du jour au lendemain. Elles exigent pour s’estomper progressivement de longs mois de soutien psychologique,   l’organisation de cours à domicile, voire parfois un accompagnement juridique pour engager une action devant les tribunaux. 

Tout cela demande d’avoir du temps, de l’argent et de pouvoir s’appuyer sur des experts dignes de confiance. Et c’est ce que propose, dans sa version familiale, la garantie accidents de la vie d’Harmonie Mutuelle, qui permet d’indemniser les cas de harcèlement scolaire et de cyber harcèlement. Le but n’est évidemment pas de se substituer aux dispositifs de prévention et d’accompagnement mis en place dans les écoles, mais tout simplement de venir en renfort, d’épauler de façon personnalisée l’enfant et sa famille pour faire face aux conséquences qu’induit un harcèlement scolaire.

Outre prévoir des indemnités financières, une aide pour l’école à domicile et un accompagnement pour les démarches juridiques à effectuer, Harmonie Mutuelle travaille également avec des spécialistes de l’e-réputation qui, en détruisant toutes traces des messages calomnieux diffusés sur les réseaux sociaux effectuent une forme de reset pour permettre au jeune de tourner définitivement la page. 

Lire la suite
Partenaire Accidents de la vie Publicité
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797852704
Harcèlement scolaire et cyberharcèlement, des solutions existent
Harcèlement scolaire et cyberharcèlement, des solutions existent
Chute, brûlure, coupure, ingestion de produits toxiques, électrocution… Les enfants sont particulièrement exposés aux accidents de la vie domestiques qui constituent hélas la première cause de mortalité chez les petits de 1 à 4 ans. Mais la maison n’est pas le seul lieu de dangers potentiels.
https://www.rtl.fr/communication/harcelement-scolaire-et-cyberharcelement-des-solutions-existent-7797852704
2019-06-17 09:00:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/Y--xJYAtdAa9yXmiPq6VOg/330v220-2/online/image/2019/0614/7797853390_harcelement-scolaire.jpg