1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Un détenu tente d'agresser des surveillants puis se suicide
1 min de lecture

Un détenu tente d'agresser des surveillants puis se suicide

L'homme âgé de 20 ans a attaqué ses gardiens dans une cellule de la prison de Bois-d'Arcy, dans les Yvelines en criant "Allah akbar". Il s'est pendu quelques instants plus tard.

Un couloir de prison (image d'illustration)
Un couloir de prison (image d'illustration)
Crédit : Cindy Hubert
Valentine De Brye & AFP

Il était enfermé pour une courte peine. Un détenu de la maison d'arrêt de Bois-d'Arcy, dans les Yvelines, condamné à six mois de prison pour trafic de stupéfiants et recel de vol s'était semble-t-il radicalisé lors de son séjour en prison. Samedi 25 mars, cet homme appelle les agents dans sa cellule, ceux-ci se présentent mais glissent alors sur de l'huile qu'il avait déversé sur le sol. Il saute alors sur les fonctionnaires, un morceau de miroir dans la main en criant "Allah akbar".

Selon les informations du Parisien, les gardiens sont parvenus à se libérer et à quitter la cellule. Le détenu aurait alors simulé un malaise afin de les attaquer une deuxième fois. C'est à ce moment-là que les surveillants sont sortis afin de faire appel à une équipe d'intervention spécialisée. Quelques minutes qui ont suffi au jeune homme pour qu'il se pende à l'aide d'une corde. Il décédera dans l'après-midi.

Selon les premiers éléments de l'enquête, l'inscription "Allah akbar" a été retrouvée sur les murs de sa cellule "avec du sang et des excréments", selon une source à l'AFP. Le détenu n'avait pourtant pas été repéré comme radicalisé par l'administration pénitentiaire et n'a "jamais été dans les radars des services de renseignement".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/