1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Tueur de l'Essonne : comment un innocent a été incarcéré à la place de Yoni Palmier
2 min de lecture

Tueur de l'Essonne : comment un innocent a été incarcéré à la place de Yoni Palmier

Fin 2011 et début 2012, quatre personnes ont été assassinées dans l'Essonne. Michel Courtois est accusé puis incarcéré à tort pendant sept mois avant que le véritable coupable soit identifié.

Michel Courtois, premier suspect dans l'affaire, a été libéré en 2012
Michel Courtois, premier suspect dans l'affaire, a été libéré en 2012
L'INTÉGRALE - Tueur de l'Essonne : Michel Courtois, l'autre victime
00:39:53
L'ENQUÊTE - L'affaire Michel Courtois
00:13:58
Jean-Alphonse Richard & Alexis Kergus

Le dimanche 27 novembre 2011, peu avant 17h30,  une femme est retrouvée agonisante dans le parking privé du numéro 4 de la rue Pasteur, à Juvisy-sur-Orge. On lui a tiré dessus, elle a perdu beaucoup de sang. Les secours ne parviennent pas à la sauver. La victime s'appelle Nathalie Davids, 35 ans, technicienne de laboratoire à l'hôpital de la Pitié-Salpétrière. 

L'assassin, qui sans doute guettait son arrivée, s'est acharné sur elle. Nathalie Davids a été touchée par sept balles de calibre 7.65. La brigade criminelle retient l'hypothèse d'un crime passionnel. 

Un nom apparait alors dans l'entourage de Nathalie Davids, celui de Michel Courtois, le dernier homme qu'elle fréquentait. Selon les informations glanées par les enquêteurs, le couple était en train de rompre. Très vraisemblablement, l'amant n'aurait pas supporté cette rupture.

Michel Courtois suspect numéro 1

Jeudi 1er décembre, 6h15 du matin, Michel Courtois est placé en garde à vue. Cet homme de 46 ans, peintre en bâtiment, séparé, ayant un fils âgé de cinq ans, a un casier judiciaire parfaitement vierge. Les enquêteurs doutent de la sincérité de ce témoin qui d'entrée dément les faits qui lui sont reprochés. Il reconnait qu'il entretenait une liaison avec la victime mais que celle-ci n'était pas houleuse.

À écouter aussi

 
Samedi 3 décembre, à minuit 40, Michel Courtois passe aux aveux lors de sa cinquième audition de garde à vue. A la question avez vous des révélations à faire ?, il répond : "Oui je veux dire certaines choses concernant l'assassinat de Nathalie. Je pense que c'est moi qui ai tué Nathalie parce que tous les éléments qui sont à charge contre moi tendent à prouver que je suis l'auteur de l'assassinat". 

Formule un peu alambiquée pour reconnaître le crime, mais le suspect livre des éléments. Il dit avoir tiré à quatre ou cinq reprises sur la jeune femme. Il est mis en examen pour assassinat mais reviendra sur ses aveux dix jours plus tard, accusant la police d'avoir exercé des pressions. 

Sept mois de prison

Michel Courtois est incarcéré et va passer sept mois en prison. L’homme finira par être innocenté en juin 2012 lorsque Yoni Palmier, surnommé "le tueur de l'Essonne', est confondu pour trois autres meurtres début 2012 dans le département. Le rapprochement va être fait entre ces 3 meurtres et celui de Nathalie Davids. 

Une erreur judicaire qui a coûté cher à Michel Courtois, incarcéré pour un crime qu'il n'avait pas commis. "Parfois, les magistrats doivent accepter de se remettre en question, accepter de lire un dossier et de ne pas prendre des décisions extrêmement lourdes humainement qui mènent à des fiascos judiciaires aussi lourds ", explique Maitre Yassine Bouzrou, avocat, auteur du livre "Avocat des libertés" au micro de "L'heure du Crime". 

Les invités de "L'heure du Crime"

Maitre Yassine Bouzrou, avocat, auteur du livre "Avocat des libertés" chez Nouveau Monde Editions
- Maitre Julien Fresnault, avocat de Yoni Palmier

L'équipe de l'émission vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/