1 min de lecture Terrorisme

Tour Eiffel : le suspect placé en hôpital psychiatrique, garde à vue levée

La garde à vue de l'homme arrêté avec un couteau a été levée. Il était décrit comme un "malade psychiatrique" par son père et faisait déjà l'objet de soins pour ses troubles mentaux.

Des militaires patrouillent sous la Tour Eiffel (illustration).
Des militaires patrouillent sous la Tour Eiffel (illustration). Crédit : JOEL SAGET / AFP
Julien Absalon
Julien Absalon
et Guillaume Chieze

Le suspect arrêté avec un couteau au pied de la Tour Eiffel après avoir crié "Allah Akbar", samedi 5 août, a été placé en hôpital psychiatrique et sa garde à vue a été levée, a fait savoir le parquet de Paris. L'individu, qui était déjà victimes de troubles mentaux par le passé, a été pris en charge par l'établissement où il était précédemment hospitalisé.

L'examen mené par l'expert psychiatre a "conclu à l'abolition du discernement", a-t-on appris mardi 8 août. Une nouvelle expertise doit toutefois être menée pour confirmer ou non les premières conclusions.

En outre, le parquet de Paris a ouvert une information judiciaire pour "tentatives d'assassinat sur personne dépositaire de l'autorité publique en lien avec une entreprise terroriste" et "association de malfaiteurs terroristes criminelle".

Adolescent au lourd passé psychiatrique, il a déjà été pris en charge à plusieurs reprises dans des unités spécialisées ces deux dernières années. Sa mesure d'hospitalisation venait d'ailleurs d'être renouvelée pour les six prochains mois. C'est lors d'une permission de sortie accordée il y a quelques jours, qu'il a décidé de passer à l'action. Selon ses premières déclarations, il souhait s'en prendre à un militaire.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Terrorisme Tour Eiffel Faits divers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants