1 min de lecture Thomas Fabius

Thomas Fabius placé en garde à vue dans une enquête pour faux, escroquerie et blanchiment

La justice s'intéresse notamment aux transactions concernant l'acquisition d'un appartement à Paris en 2012, pour un montant de sept millions d'euros.

Thomas Fabius le 1er juin 2011 au tribunal de grande instance de Paris (archive).
Thomas Fabius le 1er juin 2011 au tribunal de grande instance de Paris (archive). Crédit : BERTRAND GUAY / AFP
Christophe Chafcouloff
Christophe Chafcouloff
et AFP

Fortunes diverses dans la famille Fabius. Alors que Laurent Fabius a été applaudi ce mardi par les députés à l'Assemblée nationale pour le succès de la COP21, son fils Thomas a été placé en garde à vue à Nanterre dans le cadre d'une enquête pour faux, escroquerie et blanchiment, a-t-on appris de sources concordantes, confirmant une information d'iTELE.

Nouveaux déboires judiciaires

Une information judiciaire avait été ouverte en 2013 pour faire la lumière sur d'importants mouvements de fonds qui pourraient avoir transité par les comptes de Thomas Fabius. Les enquêteurs s'intéressent notamment à l'acquisition en 2012 d'un appartement à Paris pour sept millions d'euros. La transaction avait fait l'objet d'un signalement à la cellule anti-blanchiment de Bercy, Tracfin. L'appartement "a été perquisitionné mardi matin", a indiqué une source proche du dossier.

Le fils ainé du ministre des Affaires étrangères est également visé par un mandat d'arrêt délivré par les États-Unis. La justice américaine lui reproche d'avoir rédigé des chèques en bois d'un montant total de plus de 3,5 millions de dollars dans plusieurs casinos de Las Vegas, mi-2012.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Thomas Fabius Justice Immobilier
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants