2 min de lecture Justice

Tariq Ramadan : l'islamologue menacé de plainte depuis 2010

Le "JDD" publie ce 18 février des éléments à charge du dossier judiciaire de l'islamologue Tariq Ramadan, en détention provisoire à la prison de Fleury-Mérogis depuis sa mise en examen pour viol.

L'islamologue Tariq Ramadan, accusé de viols par deux plaignantes
L'islamologue Tariq Ramadan, accusé de viols par deux plaignantes Crédit : MEHDI FEDOUACH / AFP
Paul Véronique
Paul Véronique

L'étau se resserre autour de Tariq Ramadan, déjà en détention provisoire à la prison de Fleury-Mérogis depuis sa mise en examen pour viol après les plaintes de deux femmes fin octobre. D'après Le Journal du Dimanche du 18 février, les enquêteurs ont découvert dans ses correspondances des éléments indiquant que l'islamologue aurait tenté de se prémunir de poursuites judiciaires dès l'année 2010.

Le 12 novembre 2009, une femme suisse s'est présentée comme "l'une des maîtresses de Tariq" à l'épouse de l'islamologue, dans une lettre envoyée en recommandé. Celle-ci précisait alors qu'elle ne pouvait révéler son identité, en raison "des menaces" qu'elle aurait reçues. Selon elle, cela faisait "plusieurs années" qu'elle entretenait "une relation intime" avec le prédicateur. "Et je sais qu’il y a beaucoup d’autres femmes dans le même cas", ajoutait-elle.

Or d'après les messages, mails ou SMS échangés courant 2010, que le JDD a pu consulter, la question d'une plainte visant Tariq Ramadan était alors déjà sur la table. "Au tribunal, ils te poseront une seule question. Vous a-t-il maltraitée ? Et là tu seras confondue sans soutien ni moyen de défense", arguait le théologien le 21 octobre de cette même année.

À lire aussi
Juliette Méadel sur le perron de l'Élysée le 08 février 2017. justice
Acquittement de Georges Tron : Juliette Méadel exprime sa "colère" sur RTL

Une soumission totale de la part de ses conquêtes

"Tu parles encore une fois de moi, tu continues à médire et salir sur le Net ou dans tes milieux et c’est la foudre juridique qui s’abat sur toi. Dernier avertissement. Disparais et tais-toi", martelait-il aussi le 6 novembre.

Le JDD évoque par ailleurs le témoignage sous X d'une autre femme qui aurait été sa maîtresse pendant six ans. Dans les éléments que cette dernière a fournis à la justice, aucune preuve explicite de viol, mais une confirmation que le prédicateur imposait à ses conquêtes une soumission totale.

Il faut "répondre à toutes mes demandes de disponibilité, de photos, de choses insolites à faire", expliquait-il dans un message daté du 7 août 2015. "Quand je dis 'fais', tu fais et tu auras le meilleur de moi", intimait-il aussi dans le même message.


Tariq Ramadan, a été hospitalisé vendredi 16 février au soir, a annoncé le comité de soutien de l'intellectuel musulman. Le collectif fait état d'une sclérose en plaques et attend les résultats d'une expertise médicale judiciaire pour une éventuelle remise en liberté.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Viol Détention
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792319904
Tariq Ramadan : l'islamologue menacé de plainte depuis 2010
Tariq Ramadan : l'islamologue menacé de plainte depuis 2010
Le "JDD" publie ce 18 février des éléments à charge du dossier judiciaire de l'islamologue Tariq Ramadan, en détention provisoire à la prison de Fleury-Mérogis depuis sa mise en examen pour viol.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/tariq-ramadan-l-islamologue-menace-de-plainte-depuis-2010-7792319904
2018-02-18 20:00:27
https://cdn-media.rtl.fr/cache/6Pu7ydXPmcNBEtZGFb5hrg/330v220-2/online/image/2018/0202/7792098698_l-islamologue-tariq-ramadan-accuse-de-viols-par-deux-plaignantes.jpg