1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Suisse : un garçon de 5 ans soupçonné d'abus sexuels sur ses camarades
1 min de lecture

Suisse : un garçon de 5 ans soupçonné d'abus sexuels sur ses camarades

La justice suisse a été saisie après plusieurs témoignages concernant un garçonnet soupçonné d'abus sexuels sur d'autres enfants.

Des enfants dans une crèche (illustration)
Des enfants dans une crèche (illustration)
Crédit : AFP / Loïc Venance
Maxime Magnier

Des tentatives de pénétration, des attouchements sexuels... D'après la version suisse de 20 Minutes, un petit garçon de cinq ans originaire de Bâle est soupçonné d'avoir commis plusieurs abus sexuels sur certains de ses camarades. S'appuyant sur des documents officiels, le journal suisse SonntagsBlick rapporte notamment que l'enfant, "le pantalon baissé, a essayé de pénétrer d'autres garçons".

Selon 20 Minutes, le jeune bâlois se serait également vanté d'avoir "attrapé une camarade par les parties génitales" et aurait été vu en train de "jouer au docteur" avec d'autres enfants, a rapporté la compagne du père d'un camarade. Le père en question, d'après le SonntagsBlick, avait déjà prévenu, en juin 2016, l'Autorité de protection de l'enfant et de l'adulte (APEA) de Liestal, qui a saisi la justice. L'instance avait également demandé une perquisition chez les parents du garçonnet suspecté, mais celle-ci avait été refusée, les soupçons n'ayant pas été confirmés.

L'APEA avait alors persévéré en envoyant des psychiatres et des pédiatres au jardin d'enfants. Les spécialistes avaient par la suite diagnostiqué un "comportement sexualisé" et recommandé la rédaction d'un rapport par l'Autorité de protection de l'enfant et de l'adulte, ce qui a finalement été ordonné le 22 mai dernier.

Les parents du jeune garçon, qui disent se sentir traités "comme des criminels", sont prêts à saisir la justice fédérale, a indiqué leur avocat, selon qui le comportement du fils de ses clients n'est rien d'autre "que des jeux d'enfants".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/