1 min de lecture Faits divers

Strasbourg : six personnes en garde à vue pour "violences urbaines"

Six personnes, dont quatre mineurs, ont été placées en garde à vue pour "violences urbaines". Des policiers et des pompiers avaient été visés par des "tirs d'artifices", dimanche 29 décembre, d'après la préfecture.

Des forces de police françaises (illustration)
Des forces de police françaises (illustration) Crédit : GERARD JULIEN / AFP
Florise Vaubien
Florise Vaubien et AFP

Six personnes, dont quatre mineurs, ont été placées en garde à vue pour "violences urbaines". Celles-ci avaient été commises dans la nuit de samedi à dimanche 29 décembre à Strasbourg. Des policiers et des pompiers avaient été visés par des "tirs d'artifices", a indiqué la préfecture.

Une dizaine de véhicules et une trentaine de poubelles ont été incendiées dans trois quartiers situés dans l'ouest et le sud de la ville, entre 19h30 samedi et 05h00 dimanche, d'après les Dernières nouvelles d'Alsace

Une source proche de l'enquête a indiqué que les pompiers et les policiers avaient été visés alors qu'ils intervenaient sur plusieurs incendies de véhicules et de poubelles. "Il y a eu des tirs d'artifices sur les pompiers et les policiers, il n'y a pas eu de blessé ni de dégât", a indiqué à l'AFP la préfecture du Bas-Rhin qui ne confirme pas les incendies.


Les six suspects, "quatre mineurs et deux majeurs", ont été placés en garde à vue pour "violences urbaines". La nuit de la Saint-Sylvestre et les jours précédents sont souvent marqués, à Strasbourg comme dans d'autres villes dans la région, par des incendies volontaires de véhicules et de deux-roues.

À lire aussi
Le métro Porte de la Chapelle à Paris pendant le confinement (illustration) coronavirus
Coronavirus : victimes d'agressions, des soignants d'hôpitaux seront escortés jusqu'au métro

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Police Affrontements
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants