2 min de lecture Faits divers

Interpellation à Aulnay-sous-Bois : quatre policiers placés en garde à vue

L'agression aurait eu lieu à Aulnay-sous-Bois lors de l'interpellation d'un jeune homme de 22 ans.

La police est intervenue (illustration)
La police est intervenue (illustration) Crédit : ERIC PIERMONT / AFP
+AmbreDeharoJournaliste
Ambre Deharo

Quatre policiers d'un commissariat d'Aulnay-sous-Bois ont été placés en garde à vue par l'inspection générale de la police nationale. Ils sont soupçonnés de viol en réunion sur un jeune homme de 22 ans, interpellé dans le quartier de la Rose-des-Vents dans la nuit du 2 au 3 février, rapporte Le Parisien. La victime a été "sérieusement" blessée, et a dû être admise à l'hôpital Ballanger de la ville de Seine-Saint-Denis afin d'y être opérée. 

Le jeune homme "était juste sorti apporter une paire de baskets à une copine", a expliqué sa mère au Parisien. Les faits ont été rapportés par plusieurs individus du quartier, et certaines vidéos ont été réalisées par des habitants. Des images qui montrent quatre policiers qui font tomber un homme à terre, puis l'emportent "violemment" dans leur véhicule. La sœur aînée de la victime a raconté être arrivée sur les lieux quelques minutes seulement après le départ des fonctionnaires : "J'ai vu les regards dans le quartier se tourner vers moi. Un jeune est venu me voir et m'a dit : '[Ton frère] a été embarqué, on n'a rien pu faire, on a été gazés. Désolé'. Et il m'a tendu une basket, c'est tout ce qu'ils avaient pu récupérer de lui". Après avoir contacté le reste de la famille, la jeune femme a retrouvé un de ses frères au commissariat qui lui a confié avoir aperçu la victime, le visage tuméfié, transporté en fauteuil roulant vers l'hôpital. 

Saignement et matraque

Selon une source proche du dossier citée par Le Parisien, la victime se serait plaint de "saignements à la bouche et à l'anus". D'après ses déclarations, lors de son interpellation, l'un des quatre officiers de police a tenté de le maîtriser et lui aurait introduit une matraque télescopique dans l'anus. Les violences n'auraient cependant pas eu lieu à bord du véhicule dans lequel il a été embarqué mais sur la voie publique. Après un examen médical réalisé à l'hôpital, des "lésions importantes" ont été constatées. "Ce qui correspond clairement à l'introduction d'un objet", précise la source au quotidien. 

À lire aussi
La ville de Marseille dans les Bouches-du-Rhône faits divers
Marseille : la police lance un appel à témoins après le meurtre d'une étudiante

Du côté des policiers, la version des faits est différente. "Ils reconnaissent qu'il y a eu des coups de bâton télescopique car ils ne parvenaient pas à maîtriser ce grand costaud", a confié un collègue. La victime, comme d'autres individus ce soir-là, aurait réagi vocalement à une gifle donnée par l'un des policiers à un adolescent lors d'un contrôle. Sur les vidéosurveillances qui doivent permettre de faire la lumière sur l'affaire, les images tendent à corroborer les déclarations des policiers. "Ce sont des scènes de violences", concède un agent qui a eu accès aux images. "Mais nous n'avons pas identifié de gestes à connotation sexuelle", a-t-il toutefois précisé. Selon un autre policier, ces images devront être confrontées aux différents témoignages d'individus sur place, une "cinquantaine" ayant assisté à la scène. Les images récoltées ainsi que la matraque qui aurait servi aux sévices sont en cours d'examen.

Le 3 février au soir, les gardes à vue des quatre fonctionnaires appartenant à la brigade spécialisée de terrain devaient être prolongées. "Ce sont des agents sectorisés sur les zones sensibles ou en cas de violences urbaines. Ils sont là pour faire de l'interpellation", précise un policier. La famille de la victime a de son côté décidé de porter plainte.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Seine-Saint-Denis Aulnay-sous-bois
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787068505
Interpellation à Aulnay-sous-Bois : quatre policiers placés en garde à vue
Interpellation à Aulnay-sous-Bois : quatre policiers placés en garde à vue
L'agression aurait eu lieu à Aulnay-sous-Bois lors de l'interpellation d'un jeune homme de 22 ans.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/seine-saint-denis-quatre-policiers-places-en-garde-a-vue-pour-viol-7787068505
2017-02-04 09:29:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/mr7z84ko8XdPbVr6fDaEJg/330v220-2/online/image/2016/0708/7784021262_000-par8339458.jpg