1 min de lecture Jihad

Sécurité : le "cyberjihad" désormais punissable par la loi

Le fait de consulter des forums jihadistes à répétition ou télécharger des vidéos de décapitation est désormais un délit puni par le code pénal.

Calvi-245x300 RTL Matin Yves Calvi iTunes RSS
>
Le cyberjihad est désormais un délit intégré au Code pénal Crédit Image : AFP / Robyn Beck | Crédit Média : Damien Delseny | Durée : | Date : La page de l'émission
Damien Delseny et Clarisse Martin

Un nouveau texte est venu grossir les rangs de l'arsenal antiterroriste, au début de l'été. Désormais, passer plusieurs heures sur un forum jihadiste ou télécharger des vidéos de décapitation de Daesh est un délit, passible d'une peine d'emprisonnement de deux ans et de 30.000 euros d'amende. Même si le texte prévoit des exceptions, pour les chercheurs ou les journalistes par exemple, consulter de telles pages internet avec habitude constitue un délit. Ce texte a été adopté dans le cadre de la réforme pénale.

Depuis le début de l'été, les services antiterroristes ont pu appliquer cette loi, qui est sur le modèle du texte punissant les amateurs de sites pédo-pornographiques. Plusieurs gardes à vue et perquisitions ont dans ce cadre été effectuées, ce qui a permis aux enquêteurs d'élargir leurs fichiers et de retrouver beaucoup d'informations. De nombreuses personnes visées par ce texte n'étaient jamais apparues sur les écrans-radars du renseignement, faute d'appartenir à un réseau constitué, d'être déjà parti en Syrie ou de fréquenter des salles de prière ou mosquées.

Mais pour les forces de l'ordre, une chose est certaine. Même si leur conversion et leur radicalisation se sont produites sur internet, derrière ces "cyberjihadistes" se cachent des personnes prêtes à passer à l'acte.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Jihad Faits divers Sécurité
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants