1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Royaume-Uni : Archie, 12 ans, au cœur d'une bataille judiciaire autour de l'arrêt des soins est décédé
2 min de lecture

Royaume-Uni : Archie, 12 ans, au cœur d'une bataille judiciaire autour de l'arrêt des soins est décédé

Les parents du jeune Archie menaient une bataille judiciaire contre l'arrêt des soins de leur fils, en état de mort cérébrale depuis quatre mois.

Le Royal London Hospital.
Le Royal London Hospital.
Crédit : Daniel LEAL / AFP
Robinson Hollanders & AFP

Depuis l'annonce du décès d'Archie Battersbee, 12 ans, des centaines de messages de condoléances affluent sur les réseaux sociaux ce samedi 6 août. À la suite de l'arrêt des soins qui le maintenaient en vie, le garçon est décédé. "Archie est mort à 12h15 aujourd'hui", a déclaré à la télévision Hollie Dance, la mère du jeune garçon qui était maintenu dans le coma dans un hôpital londonien depuis le mois d'avril.

En état de mort cérébrale depuis quatre mois, l'histoire de ce garçon a ému l'Angleterre. Ses parents menaient une bataille judiciaire contre le système de santé, s'opposant à l'arrêt des soins qui maintenaient leur fils en vie. "Il s'est battu jusqu'à la toute fin", a déclaré sa mère, en larmes, "si fière d'être sa maman". 

C'est le 7 avril que tout commence. Archie est retrouvé inconscient chez lui. Depuis, il n'a plus jamais repris connaissance. C'est un défi, propagé sur les réseaux sociaux et consistant à retenir sa respiration jusqu'à l'évanouissement, qui aurait conduit à ce drame, selon sa mère.

Début du combat judiciaire

Depuis ce jour, le jeune Britannique était maintenu en état de mort cérébrale au Royal London Hospital de Whitechapel, dans l'est de Londres. Ses parents, soutenus par une organisation chrétienne, ont alors commencé les recours auprès des différentes instances britanniques pour s'opposer à l'arrêt des soins. Ils affirmaient avoir constaté des signes de vie, dans ses yeux ou par une pression des doigts.

À lire aussi

Mais rien n'a pu résoudre la justice britannique à prolonger les soins d'Archie. Les parents se sont alors tournés vers la justice européenne. Mais là encore, mercredi 3 août, la Cour européenne des droits de l'homme a rejeté leur recours, annihilant tout espoir de survie pour leur fils. 

Le transfert vers un autre établissement refusé

Suite à ce revers, les parents, résolus à la mort de leur fils, ont alors fait un ultime recours en justice pour son transfert dans un établissement de soins palliatifs pour l'arrêt des soins. Une fois de plus, ça n'a pas été possible. "En prenant en compte les souhaits de la famille et leurs motivations, les équipements en maison de soins, ce qu'Archie aurait voulu, les risques d'un transfert et sa santé de plus en plus fragile, (...) je pense qu'il est dans son intérêt de rester à l'hôpital pour l'arrêt des soins", a estimé la juge à la Haute Cour de Londres vendredi 5 août.

Dans un communiqué, le groupement hospitalier chargé des soins d'Archie Battersbee a partagé sa "profonde sympathie" envers la famille du garçon. "Comme l'ont ordonné les tribunaux, nous travaillerons avec la famille pour préparer l'arrêt des traitements, mais nous n'apporterons aucune modification aux soins d'Archie tant que les questions juridiques en suspens ne seront pas résolues", poursuivait le communiqué.

Deux heures avant le décès, les traitements qui maintenaient le jeune garçon en vie ont été arrêtés, conformément aux décisions de justice, sonnant la fin de cette triste affaire

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/