2 min de lecture Racisme

Rouen : enquête ouverte après l'agression d'un septuagénaire de confession musulmane

La victime, d'origine sénégalaise, a été prise à partie au lendemain des attaques de Saint-Étienne-du-Rouvray par un automobiliste. Elle a été conduite au CHU de Rouen et souffre d'un traumatisme crânien.

Des fidèles devant la mosquée de Fréjus le 24 septembre 2015.
Des fidèles devant la mosquée de Fréjus le 24 septembre 2015. Crédit : JEAN CHRISTOPHE MAGNENET / AFP
103787476925100813301
Félix Roudaut
et AFP

Le parquet de Rouen (Seine-Maritime) a ouvert une enquête après l'agression d'un septuagénaire de confession musulmane. La victime, un Français d'origine sénégalaise installé en France depuis près de 50 ans, a été prise à partie au pied de son immeuble de la commune de Barentin au lendemain de l'attentat de Saint-Étienne-du-Rouvray. Le parquet a annoncé qu'une "enquête a été ouverte et une plainte déposée pour des faits de violences en raison de la religion de la victime", confirmant une information de Paris-Normandie.

Vers 6 heure du matin ce mercredi 27 juillet, alors que le septuagénaire s'apprête à prendre la route vers Paris en compagnie de ses deux filles, ces dernières sont interpellées par un individu, raconte Maître Ouadie Elhamamouchi, l'avocat de la victime. Le ton monte autour d'une place de parking. Très vite, l'agresseur change de cible et s'en prend au père de famille, vêtu d'une djellaba et coiffé d'une chéchia, affairé à charger les bagages de ses filles dans le coffre du véhicule.

"Je vais t'égorger pour vous faire comme vous nous faites à nous"

"Sale Noir, si je descends d'ici c'est pour te taper. Je vais t'égorger pour vous faire comme vous nous faites à nous, c'est pas parce que t'es en robe et avec un chapeau que tu vas faire la loi ici", aurait menacé l'automobiliste. Face au danger, le septuagénaire enjoint ses filles de prendre la route, avant de regagner promptement son domicile. C'est alors que l'automobiliste tente une marche arrière pour le percuter, heureusement sans succès.

À lire aussi
Roxana Maracineanu, invitée de RTL Paris Saint-Germain
Fichage ethnique au PSG : "Je suis vraiment en colère", dit Maracineanu sur RTL

Le retraité parvient à entrer dans son immeuble, non sans s'être saisi au préalable d'une marmite trouvée dans une poubelle pour se défendre en cas d'attaque, et s'engouffre dans l’ascenseur. Son assaillant parvient à y entrer également, frappant la victime à la tête et manquant de l'étrangler, selon le récit de Maître Elhamamouchi. "Il a eu un traumatisme crânien, ce sont les autres membres de sa famille qui l'ont retrouvé presque inconscient dans l'ascenseur", relate-t-il.

Conduit au CHU de Rouen, son client en est ressorti avec trois jours d'incapacité totale de travail. Fréquentant parfois la mosquée de Saint-Étienne-du-Rouvray, il connaissait de nom le père Jacques Hamel et avait été très affecté par l'attentat dans l'église.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Racisme Islamophobie Faits divers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7784291571
Rouen : enquête ouverte après l'agression d'un septuagénaire de confession musulmane
Rouen : enquête ouverte après l'agression d'un septuagénaire de confession musulmane
La victime, d'origine sénégalaise, a été prise à partie au lendemain des attaques de Saint-Étienne-du-Rouvray par un automobiliste. Elle a été conduite au CHU de Rouen et souffre d'un traumatisme crânien.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/rouen-enquete-ouverte-apres-l-agression-d-un-septuagenaire-de-confession-musulmane-7784291571
2016-08-01 06:45:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/C00SmpOGd9lLjv1y4KMF_Q/330v220-2/online/image/2016/0122/7781499403_des-fideles-devant-la-mosquee-de-frejus-le-24-septembre-2015.jpg