1 min de lecture Faits divers

Roanne : des ados piégés par de mystérieuses cigarettes empoisonnées

Après quelques bouffées, les adolescents ont perdu automatiquement connaissance. La substance inhalée altère dangereusement la perception, avec une perte de conscience et une surexcitation totale.

Des cigarettes (illustration)
Des cigarettes (illustration)
Camille Descroix
Camille Descroix

Des cigarettes empoisonnées inquiètent à Roanne. Un jeune de 17 ans, victime d'un malaise, a été transporté à l’hôpital, ce mardi 30 juillet, après avoir fumé une cigarette trafiquée. Quatre autres jeunes et une personne majeure ont perdu conscience le weekend dernier pour les mêmes raisons, rapporte France Bleu Saint-Etienne Loire.

Selon cette même source, deux adolescents ont d'abord été abordés, deux jours auparavant, par des individus qui leur ont offert gracieusement des cigarettes artisanales. Après quelques bouffées, ils ont perdu automatiquement connaissance. À leur réveil, leurs téléphones portables s'étaient volatilisés. Scénario identique pour deux autres jeunes les jours qui ont suivi la première agression. Ce mardi, une cinquième personne a été victime de cette technique mais rien ne permet encore d'affirmer qu'ils aient tous consommé la même substance, précisent nos confrères.

Contacté par RTL, le service de communication de la police de Roanne précise qu'un sixième cas pourrait être déclaré. Pour l'heure, les auditions sont en cours même si des liens ont déjà été faits entre la zone géographique, le mode opératoire et l'altération de l'état, souligne l'attaché de presse.

Un état euphorique et dangereux

Les comportements observés sur les victimes sont étrangement similaires. La substance inhalée altère dangereusement la perception, avec une perte de conscience et une surexcitation totale. L'une des victimes a été retrouvée en train de manger des graviers, par poignées, et une autre s'en est prise à un pompier.

À lire aussi
Des éboueurs à Paris (illustration) escroquerie
À l'approche de la fin de l'année, les arnaques aux calendriers se multiplient

Les cigarettes pourraient contenir un produit de synthèse ou une très forte concentration de cannabis, a précisé le service de communication de la Police. Des analyses sont en cours mais seul un petit bout de cigarette a été retrouvé, ce qui complique le processus d'identification du produit utilisé.

La Police de Roanne, quant à elle, a publié un appel à la vigilance sur Twitter. L'hôpital, contacté par RTL, n'a pas souhaité communiquer. Le parquet s'est saisi de l'affaire.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Loire Empoisonnement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants