1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Rhône : un policier passe à tabac un détenu sous l'oeil d'une caméra
1 min de lecture

Rhône : un policier passe à tabac un détenu sous l'oeil d'une caméra

Des images obtenues par France 3 montrent la violente agression du fonctionnaire contre Mohamed Chiki au commissariat de Rillieux-la-Pape.

Un commissariat de police (Illustration)
Un commissariat de police (Illustration)
Crédit : KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Emeline Le Naour

Le 3 février 2017, alors qu'il est placé en garde à vue pour des faits d'outrages et de rébellion, Mohamed Chiki est agressé à 4h du matin dans sa cellule par un policier de garde au commissariat de Rillieux-la-Pape dans le Rhône.

Sur des images de vidéosurveillance révélées par France 3 Auvergne-Rhône-Alpes, on voit distinctement le fonctionnaire de police rouer de coups le détenu. Dans la nuit du 3 au 4 février 2017, après une première altercation verbale, le policier revient une seconde fois dans la cellule et assène à Mohamed Chiki six coups de poing au visage qui lui vaudront quatre points de suture et un traumatisme psychologique.

Jugé jeudi 6 avril au tribunal correctionnel de Lyon pour ces faits de violences, le policier qui a été décrit comme "dépressif, avec des sautes d'humeur", a reconnu les faits lors de son procès et a présenté ses excuses. Il a expliqué qu'il aurait été excédé par les insultes proférées par Mohamed Chiki lors de sa garde à vue. Selon les informations de France 3, le fonctionnaire qui était suivi en psychiatrie avait été désarmé par mesure de précaution en mars 2016, avant de récupérer son arme quelques mois plus tard. Le jugement a été mis en délibéré.


Un policier frappe un homme placé en garde vue

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/