1 min de lecture Faits divers

Rennes : le corps d'un étudiant disparu retrouvé dans la Vilaine

Erwan Monterrosa, un Rennais de 18 ans, avait disparu le 28 décembre. Il a été retrouvé vendredi après-midi à 40 km de son domicile, tué par arme blanche.

Une voiture de gendarmerie (illustration)
Une voiture de gendarmerie (illustration) Crédit : PASCAL LACHENAUD / AFP
Anne-Sophie Blot
Anne-Sophie Blot

Un appel à témoins avait été lancé par la police après la disparition inquiétante d'Erwan Monterrosa, le 28 décembre dernier. Le corps de l'étudiant âgé de 18 ans a été retrouvé vendredi 13 janvier dans la Vilaine, à Saint-Malo-de-Phily, à 40 km au sud de Rennes, rapporte Ouest-France. C'est un kayakiste qui a découvert le corps dans un bidon flottant sur le fleuve, vendredi après-midi. 

"L'autopsie a révélé qu'il avait succombé à une mort violente par arme blanche", a confirmé le parquet de Rennes. Selon Ouest-France, le jeune homme a été égorgé. Une enquête pour assassinat a été confiée à la police judiciaire de Rennes. Erwan Monterrosa avait quitté son domicile le 28 décembre en annonçant à sa mère qu’il allait réveillonner chez des amis. Il ne s'y est jamais rendu.

Sans nouvelles de son fils, la mère avait signalé sa disparition à la police le 2 janvier. L'étudiant avait été vu pour la dernière fois sur des images de vidéosurveillance le montrant dans un bus à Saint-Jacques de la Lande, commune limitrophe de la métropole rennaise. Puis, sa voiture avait été retrouvée sur une aire de covoiturage à Guichen, à 15 km du lieu de découverte de son corps. Une découverte qui avait déjà inquiété sa mère, déclarant ne pas comprendre "pourquoi il a pu aller là-bas".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Rennes Disparition
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants