1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Rave party illégale à Redon : cinq fêtards placés en garde à vue
1 min de lecture

Rave party illégale à Redon : cinq fêtards placés en garde à vue

Les gendarmes ont empêché l'installation d'environ 1.500 personnes pour une rave party à Redon, en Ille-et-Vilaine, dans la nuit du 18 au 19 juin. Des affrontements violents ont eu lieu.

Des jeunes participent à une rave party illégale à Redon (Ille-et-Vilaine), le 19 juin 2021
Des jeunes participent à une rave party illégale à Redon (Ille-et-Vilaine), le 19 juin 2021
Crédit : LOIC VENANCE / AFP
Félix Roudaut
Journaliste

L'enquête progresse après l'organisation d'une rave party illégale en Ille-et-Vilaine. Cinq hommes ont ainsi été placés en garde à vue, samedi 19 juin 2021, dans le cadre des investigations sur les affrontements survenus à Redon lors d'un teknival, a annoncé le procureur de la République de Rennes Philippe Astruc.

Dans un communiqué, le procureur a annoncé l'ouverture d'une enquête "relative aux violences sur personnes dépositaires de l'autorité publique (gendarmes)". "Cinq hommes (nés en 2001, 2002, 1998, 1999 et 1984, sans antécédents judiciaires à l'exception du dernier) sont actuellement en garde à vue", a-t-il précisé. 

Deux autres enquêtes judiciaires sont en cours. La première "pour blessures involontaires avec ITT supérieure à trois mois faisant suite aux graves blessures d'un jeune homme né en 1999, demeurant à Rennes, inconnu de la justice". Ce dernier "a perdu une main", avait annoncé dans la matinée le préfet Emmanuel Berthier. Il "subit actuellement une intervention chirurgicale tendant à une amputation". Enfin une autre enquête a été ouverte relative à l'organisation de la free party.

Une tentative de dispersion de ce teknival illégal a tourné à l'affrontement violent entre fêtards et gendarmes, dans la nuit de vendredi à samedi à Redon (Ille-et-Vilaine), faisant plusieurs blessés.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/