1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Procès du meurtre de Mireille Knoll : les accusés sur le grill
1 min de lecture

Procès du meurtre de Mireille Knoll : les accusés sur le grill

Yacine Mihoub et Alex Carrimbacus sont jugés à partir de ce lundi 26 octobre pour le meurtre de cette octogénaire juive, tuée de 11 coups de couteau en 2011.

Mireille Knoll, 85 ans, a été tuée de onze coups de couteaux, retrouvée le 23 mars 2018
Mireille Knoll, 85 ans, a été tuée de onze coups de couteaux, retrouvée le 23 mars 2018
Crédit : Laetitia PERON / AFP
Paris : ouverture du procès du meurtre de Mireille Knoll
01:13
Micro générique Switch 795x530
Guillemette Franquet - édité par Florine Boukhelifa

L'affaire, survenue en 2018, avait provoqué une très vive émotion. Le procès de l'affaire Mireille Knoll, une octogénaire juive tuée d'une dizaine de coups de couteau à son domicile, s'est ouvert mardi 26 octobre à la cour d'assises de Paris. Dans le box des accusés, deux jeunes hommes assis côte-à-côte, mais qui n'ont pas échangé un regard de la matinée.

À gauche, Yacine Mihoub, le voisin de la victime, en chemise blanche et gilet noir. Derrière ses lunettes, ses yeux cernés balayent la salle, le visage impassible. Lorsque l'homme de 31 ans décline son identité au président, sa voix est étonnement claire et calme. À ses côtés, Alex Carrimbacus, également vêtu d'une chemise. Le jeune homme de 25 ans, lui, ne quitte pas la cour du regard et se présente d'une voix un peu faible. 

Les jurés sont tirés au sort, trois hommes et trois femmes. Puis, le président commence à rappeler les éléments du dossier. "J'ai l'impression qu'on m'a frappé. D'entendre le juge détailler les deux salopards, c'est l'horreur la plus complète", confie les larmes aux yeux Daniel Knoll, le fils de la victime, à la suspension de l'audience.

Durant l'après-midi de cette première journée d'audience, le président va étudier la personnalité des accusés, les deux hommes et la mère de Yacine Mihoub. Cette dernière a été mise en examen pour modification des preuves de crime.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/