1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Procès du 13 novembre : le récit glaçant de quatre otages du Bataclan
1 min de lecture

Procès du 13 novembre : le récit glaçant de quatre otages du Bataclan

RÉCIT - Le procès des attentats du 13 novembre 2015 se poursuit. Mardi 19 octobre, les dernières heures de l'attaque du Bataclan ont été examinées.

La salle de concert du Bataclan avait été touchée lors des attentats de Paris le 13 novembre 2015
La salle de concert du Bataclan avait été touchée lors des attentats de Paris le 13 novembre 2015
Crédit : Christophe Petit Tesson / POOL / AFP
Procès du 13 novembre : le récit glaçant de quatre otages du Bataclan
01:22
Cindy Hubert - édité par Charlotte Diry

Quatre des anciens otages du Bataclan témoignaient mardi 19 octobre à la barre, pour raconter les 2h30 d'angoisse qu'ils ont vécu, avant l'arrivée de la BRI. Ils sont restés collés les uns aux autres dans un petit couloir de la salle de spectacles, alors que les terroristes improvisaient totalement, raconte Grégory. 

Si le plan d'origine était une tuerie de masse, la suite, elle, n'était pas prévue. "Ils nous parlent comme à des potes, ils nous demandent pour qui on a voté, se souvient David. J'ai l'impression d'être dans une file d'attente de l'enfer". Foued Mohamed-Aggad tire juste au dessus de sa tête. "Puis il rigolait. Il exultait. Il s'amusait". 

Le terroriste s'est ensuite appuyé sur Caroline et a prié à voix haute, le pouce sur le détonateur. Peu de temps avant, l'assaillant faisait un footing sur place, tout en disant : "C'est bon, je suis chaud pour la faire durer cette prise d'otages".

Durant la prise d'otages, Grégory a joué le rôle de bouclier humain contre la porte. Il était alors chargé de répéter tout ce qu'il entendait. Puis il a fait l'intermédiaire avec les policiers qui étaient juste derrière.  

À lire aussi

"Je ne sais plus si je dois dire 'je', 'on'. Je cris 'reculez, on va tout faire sauter'. L'assaut est finalement donné. Je hurle 'Non, non, je n'ai pas envie'. Je repousse la porte, déluge de feu et nous sommes tous sortis vivants de ce couloir". 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/