1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Procès d'Outreau : "La justice a reconnu que j'étais innocent, elle ne s'est pas trompée", dit Daniel Legrand
1 min de lecture

Procès d'Outreau : "La justice a reconnu que j'étais innocent, elle ne s'est pas trompée", dit Daniel Legrand

REPLAY / INVITÉ RTL - Daniel Legrand a une nouvelle fois été acquitté, ce vendredi 5 mai, par la cour d'assises des mineurs d'Ille-et-Vilaine.

Daniel Legrand a été une nouvelle fois acquitté dans le cadre du procès d'Outreau, le 5 juin 2015
Daniel Legrand a été une nouvelle fois acquitté dans le cadre du procès d'Outreau, le 5 juin 2015
Crédit : DAMIEN MEYER / AFP
Procès d'Outreau : "La justice a reconnu que j'étais innocent, elle ne s'est pas trompée", dit Daniel Legrand
02:50
Marie-Pierre Haddad

Daniel Legrand a été applaudi vendredi 5 juin après son acquittement par la cour d'assises des mineurs d'Ille-et-Vilaine, mais aussi insulté à sa sortie par des militants se disant "anti-pédophiles". "À l'ensemble des questions sur la culpabilité de Daniel Legrand, il a été répondu non", a déclaré le président de la cour, Philippe Dary, à l'issue d'un peu plus de cinq heures de délibérations.
"Si je me suis déplacé à Rennes, si j'ai fait autant de kilomètres depuis ma ville, c'est pour venir pour mon acquittement. Rien d'autre. Et la justice a reconnu que j'étais innocent, elle ne s'est pas trompée. La cour peut dormir sur ses deux oreilles (...). J'ai eu affaire à une justice raisonnable, à un président raisonnable, un procureur raisonnable", explique Daniel Legrand sur RTL.
Il rend une pensée émue à son père, également ancien acquitté dans l'affaire d'Outreau, qui est décédé en 2012 : "J'aurais tellement aimé qu'il soit à mes côtés en train de me soutenir avec ma famille. Il est décédé mais je pense beaucoup à lui et toute ma vie je penserai à lui".

Je veux voir mon avenir se dessiner, ma reconstruction, voir mon fils grandir à qui je pense beaucoup

Daniel Legrand

Onze jours de débat, 50 témoins et cinq heures de délibérations ont été comptés pour ce nouveau procès. Daniel Legrand raconte que les témoins ont "tous dit qu'ils ne me connaissaient pas. C'est la vérité. Moi je ne suis pas d'Outreau et je l'ai déjà assez dit devant la cour d'assises et ça a été démontré".

En ce qui concerne ses accusateurs, Daniel Legrand explique ne plus ressentir de haine et les qualifie de "gens malheureux" et "détruits. Ils resteront dans leur mensonge jusqu’à la fin de leurs jours (…) Je me suis battu jusqu'au bout (…) J'espère que j'aurai des jours meilleurs à l'avenir. Je veux voir mon avenir se dessiner, ma reconstruction, voir mon fils grandir à qui je pense beaucoup".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/