1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Attaques dans l'Aude : Édouard Philippe juge la "situation sérieuse"
1 min de lecture

Attaques dans l'Aude : Édouard Philippe juge la "situation sérieuse"

En déplacement à Mulhouse, le Premier ministre a réagi à l'annonce d'une prise d'otage dans un supermarché de Trèbes, près de Carcassonne (Aude).

Édouard Philippe, le 7 décembre 2017
Édouard Philippe, le 7 décembre 2017
Crédit : Patrick KOVARIK / POOL / AFP
Prise d'otage à Trèbes : tout laisse à "penser qu'il s'agirait d'un acte terroriste" estime Édouard Philippe
01:54
Prise d'otage à Trèbes : Édouard Philippe juge la "situation sérieuse"
00:33
Marie Zafimehy & AFP

Une "situation sérieuse". En déplacement à Mulhouse, le Premier ministre Édouard Philippe a réagi à la prise d'otages en cours vendredi 23 mars dans un magasin Super U à Trèbes, dans l'Aude. Tout laisse à "penser qu'il s'agirait d'un acte terroriste", a-t-il ajouté en précisant que la section antiterroriste du parquet s'était saisie du dossier.

Près de Carcassonne, "un homme serait retranché dans un supermarché, probablement avec des otages" et "une opération des forces de l'ordre est en cours", a déclaré le chef du gouvernement. Édouard Philippe a précisé qu'il écourterait son déplacement consacré à la politique de la ville "pour se rendre à Paris et rester en relation étroite et constante avec le Président de la République".

Sur Twitter, le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a annoncé qu'il se rendait "immédiatement" à Trèbes. Le ministre a échangé avec le président de la République sur la situation. "Il fera un point de situation à son arrivée sur les lieux en lien avec le parquet", a précisé Édouard Philippe.  

Deux attaques simultanées

Selon les premières éléments de l'enquête, un homme "a pénétré vers 11H15 dans ce supermarché Super U et des coups de feu ont été entendus", a précisé une source à l'AFP. Un témoin a déclaré que l'auteur des coups de feu avait crié "Allah Akbar" en rentrant dans le supermarché. 

À lire aussi

Quelques minutes plus tôt, un CRS a été blessé à l'épaule par balle par un homme armé. Il rentrait d'un footing avec ses collègues. Aucun lien n'est encore établi entre les deux actions.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/