2 min de lecture Vatican

Prêtres pédophiles : vers des procédures pour établir les responsabilités des supérieurs

Le Vatican va mettre en place des procédures établissant les responsabilités des évêques qui ont couvert des prêtres pédophiles.

Le pape François, au Vatican, le 5 août 2014. (archives)
Le pape François, au Vatican, le 5 août 2014. (archives) Crédit : ALBERTO PIZZOLI / AFP
Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud
et AFP

Le Saint-Siège va mettre en place des procédures juridiques établissant les responsabilités des évêques et des supérieurs coupables d'avoir couvert ou omis de sanctionner des religieux, notamment des prêtres, ayant commis des actes de pédophilie, a annoncé mercredi  le porte-parole du Vatican. Ce thème brûlant de la responsabilité a été discuté, en présence du pape François, par le "C9", le groupe de cardinaux qui est chargé de le conseiller et qui s'est réuni de lundi à mercredi.

Les associations d'anciennes victimes accusent l'Église, le Vatican et le pape de refuser de poursuivre des responsables hiérarchiques qui ont défendu des religieux ou fermé les yeux sur des actes de pédophilie, mutant parfois des prêtres coupables dans d'autres fonctions. Le C9 a reconnu que les règles "n'étaient pas assez clarifiées pour affronter ce type de problèmes" et a demandé que "des voies soient explorées pour procéder sur le plan juridique face aux abus de pouvoir et aux omissions" d'évêques ou de supérieurs d'ordres religieux, a expliqué le père Federico Lombardi au cours d'une conférence de presse.

Une nomination en question

Le cardinal américain Sean O'Malley, président de la Commission sur la protection des mineurs désignée par le pape François, et lui-même membre du C9, a présenté ce dossier au cours de la réunion, se faisant l'écho des préoccupations de plusieurs membres de cette commission. Un sous-groupe de travail établi par la Commission, qui s'occupe spécifiquement des rapports avec les victimes, avait rencontré le week-end dernier le cardinal O'Malley, pour évoquer la nomination controversée d'un évêque chilien, Mgr Juan de la Cruz Barros, soupçonné d'avoir protégé un prêtre pédophile. Ses membres ont souhaité que le pape revienne sur cette nomination. 

Ils ont fait valoir au cardinal américain que "le processus de nomination d'évêques qui ont une compréhension de la protection de l'enfance est d'une importance primordiale". "À la lumière du fait que l'abus sexuel est si courant, la capacité d'un évêque d'appliquer des politiques efficaces, et de contrôler attentivement qu'elles soient respectées, est indispensable", avaient-ils encore indiqué dans  un communiqué.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Vatican Pédophilie Justice
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants