1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Pirates du Tribal Kat : le dernier procès de la piraterie ?
2 min de lecture

Pirates du Tribal Kat : le dernier procès de la piraterie ?

REPLAY - Sept pirates somaliens vont comparaître devant la Cour d'assises de Paris pour avoir participé au meurtre d'un skipper français.

Des pirates somaliens dans la région de Galmadug, en 2010.
Des pirates somaliens dans la région de Galmadug, en 2010.
Crédit : AFP PHOTO/ROBERTO SCHMIDT
Pirates du Tribal Kat : le dernier procès de la piraterie ?
00:03:08
Jean-Alphonse Richard & Ludovic Galtier

Un procès va se tenir du 29 mars au 15 avril devant la Cour d'assises de Paris. Pas n'importe lequel puisqu'on va juger des pirates. Cette affaire est la dernière de piraterie maritime qu'a connu la France. C'était il y a cinq ans dans le golfe d'Aden.

Le 8 septembre 2011, un catamaran battant pavillon français de 17 mètres est pris d'assaut par neuf pirates somaliens. Le voilier, Tribal Kat, a été abordé à l'arme automatique par un bateau de fortune. Le skipper, Christian Colombo, a été tué. Son corps a été jeté par dessus bord. Son épouse, Evelyne, restera prisonnière trois jours avant d'être libérée par la marine espagnole qui va tuer deux des neuf pirates. Les sept autres, très jeunes, se retrouveront quelques jours plus tard en prison, en France. Ils y sont toujours. Ce sont eux qui vont comparaître.

Ce procès sera très particulier. D'abord parce c'est la première fois que des pirates sont poursuivis pour avoir tué quelqu'un, un Français. Les procès précédents, le Carré d'As, le Tanit, c'était uniquement pour séquestration. Ensuite, parce que ce sera peut-être le tout dernier procès de la piraterie. Souvenez-vous : entre la fin des années 90 et le début des années 2000, les pirates somaliens défrayaient la chronique. Puis avec la mobilisation internationale dans la région, l'opération Atalante, le renforcement croissant de la sécurité à cause du terrorisme, ils ont quasiment disparu. Voici donc à la barre leurs derniers représentants. Sept hommes dont malgré cinq ans d'instruction, on ne sait rien.

Le procès de sept inconnus

On sait juste d'eux qu'ils devaient percevoir 100 dollars pour participer aux attaques au large des côtes. Une fortune pour ces pêcheurs sans ressource qui en prison ont obtenu le statut d'indigence carcérale : 20 euros par mois pour améliorer l'ordinaire. Pour certains, on ne connait pas leur âge exact, ni leur lieu de naissance. C'est le cas de Faran Abshir Muhammad. Il avait déclaré qu'il avait quinze ans au moment de sa capture, 18 pour la justice. Depuis son arrestation, il a fait plusieurs séjours en psychiatrie. "Quelle que soit l'issue du procès, la justice ne saura pas quoi faire de ces hommes", déplore l'avocate de Abshir Muhammad, Me Elise Arfi

À écouter aussi

Et c'est bien la question qui se posera. Même acquittés, livrés à eux-mêmes, ils ne pourront pas rentrer chez eux. La France ne pourrait même pas les renvoyer puisque leur pays est en guerre. En prison ou en liberté, les pirates du Tribal Kat sont condamnés à errer dans un No mans land judiciaire. Le procès sera essentiel pour l'épouse et les filles de Christrian Colombo qui ont besoin de ce jugement. Même si celui qui a tué le skipper, le chef de la bande, ne sera pas aux assises. Il est mort quand Evelyne Colombo a été libérée. Ceux qu'il avait recrutés risquent la perpétuité.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actu