1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Philippe Caubère : la plaignante Solveig Halloin raconte ses années de traumatisme
2 min de lecture

Philippe Caubère : la plaignante Solveig Halloin raconte ses années de traumatisme

Solveig Halloin a déposé plainte contre le metteur en scène Philippe Caubère pour viol, huit ans après les faits. Elle raconte ce qu'elle a vécu au "Huffington Post".

L'acteur et metteur en scène Philippe Caubère, en 2013
L'acteur et metteur en scène Philippe Caubère, en 2013
Crédit : ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP
Marie Zafimehy

Au fur et à mesure de son récit, son visage se crispe pour tenter de retenir les larmes. Devant la caméra du Huffington Post, Solveig Halloin raconte comment elle a vécu pendant plusieurs mois sous l'emprise et la violence du metteur en scène Philippe Caubère. Huit ans après les faits, elle a décidé de déposer plainte contre l'artiste pour viol.

"J'étais dramaturge à l'époque et Caubère était comme un père artistique pour moi. J'avais trente-cinq ans, lui la soixantaine", décrit-elle. Impressionnée par le metteur en scène, elle se laisse séduire malgré des avances peu subtiles et des messages vulgaires. 

Jusqu'à ce qu'elle se retrouve dans sa chambre d'hôtel en 2010. Là, elle refuse d'engager un rapport sexuel. "Il commence à me frapper, à m'étrangler, et à me frapper à nouveau, raconte-t-elle. À cet instant, mon esprit disjoncte, sortant de mon corps pour l'observer par le haut."

Des années de calvaire

Pendant plusieurs années, Solveig Halloin vit au rythme de ses échanges avec Philippe Caubère. Jusqu'au jour où elle lui dit "J'arrête". À ce moment-là, il menace de la faire taire. "J'avais peur", confie aujourd'hui la plaignante. 

À écouter aussi

Dans un état "végétatif", complètement déboussolée et bouleversée, Solveig Halloin trouve de l'aide chez un psychanalyste spécialiste de la prise en charge des victimes de pervers narcissiques, ainsi que chez l'Apiaf, association qui lutte contre les violences faites aux femmes. 

"Ça a duré des années, donc professionnellement j'étais complètement inapte", raconte-t-elle. La comédienne dit avoir également perdu la garde d'un de ses enfants.

J'ai attendu huit ans qu'une femme, victime de Philippe Caubère, ait le courage de parler

Solveig Halloin

Solveig Halloin estime aujourd'hui que le temps de sa "reconstruction" est passé. Elle a espéré, avec les mouvements #MeToo et #BalanceTonPorc, que d'autres victimes se manifestent. "J'ai attendu huit ans qu'une femme, victime de Philippe Caubère, ait le courage de parler, raconte-t-elle. Ce qui n'a pas été le cas. "Je me suis dit 'alors fais-le'."

Au micro de RTL, Philippe Caubère nie les faits qui lui sont reprochés. Selon lui, la relation était "consentie" et "amoureuse". "Je ne cache pas que je suis un libertin mais être accusé d'avoir frappé, jeté à la rue, c'est complètement surréaliste", se justifie-t-il.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/