1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Dordogne : un greffier placé en garde à vue pour incitation à la haine raciale
1 min de lecture

Dordogne : un greffier placé en garde à vue pour incitation à la haine raciale

Info RTL INFO RTL - Un greffier exerçant à Périgueux a été interpellé, soupçonné d’avoir publié des séries de tweets incitant à la haine raciale.

Un brassard de police (illustration)
Un brassard de police (illustration)
Crédit : THOMAS COEX / AFP
Guillaume Chieze

Ce mardi 27 juillet, un greffier âgé d’une quarantaine d’années a été interpellé par la police judiciaire sur son lieu de travail, au tribunal judiciaire de Périgueux (Dordogne). Ce fonctionnaire de justice est soupçonné d’avoir publié des séries de tweets incitant à la haine raciale. Sur Twitter, il se présente comme un juriste, ancien de l’armée.

Sous pseudonyme, il appelle entre autres, à prendre les armes en pointant l’incapacité de l’État à défendre la race blanche. Il incite également à matraquer l’ultra gauche, à les "fracasser". "Derrière chaque Français il y a un antisémite qui s’ignore", écrit-il encore, utilisant régulièrement l’expression "Synagogue de Satan". Les faits qui lui sont reprochés sont a priori, sans lien avec ses fonctions de greffier

"Nous sommes condamnés à la violence politique pour rétablir l’État de droit. Mourir debout plutôt que vivre à genoux !", peut-on encore lire sur son compte Twitter. Le parquet de Périgueux a demandé d’être dessaisi de cette affaire au profit du parquet de Brive qui reprendra l’enquête.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/