1 min de lecture Isère

Pédophilie : l'ancien directeur jugé "pas dangereux" par un psychiatre en 2008

L'ancien directeur d'école de Villefontaine avait été poursuivi en juin 2008 pour avoir visionné des sites pédopornographiques. À l'époque, les experts ne l'avaient pas déclaré dangereux.

L'ancien directeur de l'école avait déjà été poursuivi en juin 2008.
L'ancien directeur de l'école avait déjà été poursuivi en juin 2008. Crédit : PHILIPPE DESMAZES / AFP
Elia Dahan
Elia Dahan
Journaliste RTL

"Il n'y avait pas de "dangerosité particulière" concernant mon client." Ce sont les termes qu'auraient employé un expert psychiatrique, cité en 2008 par le tribunal correctionnel, concernant Romain Farina, l'ancien directeur d'école de Villefontaine.

Interrogé par Le Figaro, maître René Lambert, son avocat à l'époque, est revenu sur l'affaire d'accusation de visionnage d'images pédopornographiques. Professeur des écoles, Romain Farina a comparu en juin 2008 pour avoir visionné "à trois reprises, le 28 juillet 2005 et les 23 et 24 juillet 2006" un site pédopornographique coréen hébergé en Allemagne. "Il s'agissait d'images de personnes asiatiques pré-pubères", se souvient son avocat.

"Il regrettait les faits"

Les polices françaises, allemandes et Interpol avaient poursuivi une soixantaine de personnes, d'après maître Lambert, dont son client. Les débats, au cours de l'audience se sont portés sur la différence entre la consultation de ce site, ce qu'avait fait son client, selon ses dires, et le téléchargement d'images, considéré comme un acte plus grave.

À l'issue du procès Romain Farina a écopé de six mois de prison avec sursis et d'une obligation de soin mais il n'a pas été fiché au Fijais (Fichier judiciaire automatisé des auteurs d'infractions sexuelles), car "son infraction avait été commise avant 2007, date à partir de laquelle les auteurs de tels faits ont été fichés", précise le juriste.

À lire aussi
La mairie de la commune rurale de Miribel-Les-Echelles, en Isère (Image d'illustration). justice
Maire agressé en Isère : trois mineurs mis en examen pour "violences aggravées"

L'expert psychiatre qui l'avait examiné avait observé que "Romain Farina n'était pas dans le déni, qu'il reconnaissait les faits et les regrettait", indique maître René Lambert. Un comportement que l'ex directeur semblait avoir également adopté durant l'audience : "Il avait une attitude contrite."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Isère Pédophilie Éducation nationale
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants