2 min de lecture Justice

Patrice Alègre : qui est le tueur en série qui demande une remise en liberté ?

ÉCLAIRAGE - Condamné pour viol, meurtre et tentative de meurtre en 2002, Patrice Alègre demande aujourd'hui un aménagement de peine.

Patrice Alègre lors de son procès devant les Assises de Haute-Garonne en 2002
Patrice Alègre lors de son procès devant les Assises de Haute-Garonne en 2002 Crédit : PASCAL PAVANI / AFP
Marie Zafimehy
Marie Zafimehy

Il souhaite une famille. Patrice Alègre, tueur en série condamné à perpétuité pour cinq meurtre et un viol suivi d'une tentative de meurtre, a demandé vendredi un aménagement de la peine dont il a écopé en 2002. Selon son avocat Me Pierre Alfort, l'homme aujourd'hui âgé de 51 ans, a pris du recul sur ses actes et rencontré l'amour.

Actuellement incarcéré à la prison de Moulins-Yzeure (Allier), Patrice Alègre a été arrêté en septembre 1997, après la découverte d'un corps de femme dans un studio incendié à Paris. L'homme alors âgé de 29 ans, avoue avoir étranglé la victime après l'avoir violée. 

Patrice Alègre n'en était alors pas à son premier crime. Il était suspecté d'être en cavale après avoir violé et tenté de tuer Émilie, dans la région de Toulouse, quelques mois auparavant. Et peu à peu, les enquêteurs reconstituent le parcours de cet homme, qu'ils suspectent de plusieurs autres meurtres en Haute-Garonne et en Ariège entre 1989 et 1997.

"Monstre" et "inhumain"

"Inhumain", "machine à tuer", "monstre"... Pendant son procès, qui s'ouvre en février 2002, Patrice Alègre est dépeint comme un psychopathe, un pervers narcissique. Émilie, seule victime de Patrice Alègre à avoir survécu, témoigne à la barre. Elle confie avoir réussi à dissuader le tueur de lui ôter la vie en lui parlant et en le ramenant à la réalité. Patrice Alègre est finalement condamné à la réclusion criminelle à perpétuité.

À lire aussi
Juan Branco est l'avocat de Piotr Pavlenski, qui a revendiqué avoir diffusé les vidéos justice
Les infos de 6h30 - Affaire Griveaux : quel rôle a joué l'avocat Juan Branco ?

Entre-temps la gendarmerie a créé une cellule d'enquête dédiée à l'affaire, et en 2003, deux prostituées accusent également Patrice Alègre de viol et de proxénétisme. Plusieurs autres noms se trouvent mêlés à l'affaire : ceux de Dominique Baudis, des membres de forces de l'ordre et du procureur de Toulouse de l'époque, Jean Volff. 

Dans ce deuxième volet judiciaire, un non-lieu est prononcé en 2005 et les poursuites contre tous sont abandonnées. Les deux accusatrices sont condamnées pour dénonciation calomnieuse en 2009.

C’est le droit de Patrice Alègre de déposer une demande de conditionnelle

Me Alfort, avocat de Patrice Alègre
Partager la citation

Pendant sa réclusion, Patrice Alègre a rencontré une psychologue canadienne avec laquelle il entretient une relation amoureuse. Celle-ci menait une étude sur les tueurs en série. Tous deux souhaitent désormais avoir un enfant. C'est la raison pour laquelle Me Alfort, l'avocat de Patrice Alègre qui avait été remplacé pendant le procès par Gilbert Collard, a déposé vendredi une requête pour une libération conditionnelle. 

Il s'agirait de le placer sous surveillance électronique, en régime de semi-liberté. "C’est le droit de Patrice Alègre de déposer une demande de conditionnelle, explique l’avocat. Et c’est mon rôle de l’assister", a confié l'avocat de Patrice Alègre au Figaro. Mais selon le journal, cette requête n'a que très peu de chances d'aboutir. En cause : le portrait psychiatrique très sombre dépeint par les experts pendant le procès, qui évaluaient le risque de récidive à un niveau très élevé.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Faits divers Tueur en série
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants