1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Décès de Dominique Baudis : selon François Bayrou, "il ne s'est jamais remis de l'affaire Alègre"
1 min de lecture

Décès de Dominique Baudis : selon François Bayrou, "il ne s'est jamais remis de l'affaire Alègre"

RÉACTION - Dominique Baudis, le Défenseur des droits est décédé à l'âge de 67 ans. Une triste nouvelle pour François Bayrou, qui perd un ami très proche.

Dominique Baudis à l'Élysée, le 15 mai 2012
Dominique Baudis à l'Élysée, le 15 mai 2012
Crédit : BERTRAND GUAY / AFP
RTL Midi du 10 avr. 2014
41:27
Marie-Pierre Haddad

Le Défenseur des droits Dominique Baudis est décédé, des suites d'un cancer généralisé. L'ancien maire de Toulouse aurait eu 67 ans, le 14 avril prochain.

La rédaction vous recommande

Cette disparition provoque "beaucoup de tristesse et de chagrin" pour son ami François Bayrou. "Ce sont 40 années d'amitié quoi s'en vont", ajoute-t-il au micro de RTL

"Nous nous sommes rencontrés dans les années 70, alors qu'il était président des jeunes centristes. On ne s'est jamais quitté depuis, ni quand il était journaliste, ni quand il s'est réengagé en politique", confie le maire de Pau. 

Un pince-sans-rire engagé

Son nom restera tristement associé à la terrible rumeur dont il fut victime en 2003 dans l'affaire Alègre. Deux prostituées et un travesti l'accusaient d'avoir participé, avec le tueur en série, à des viols et des meurtres. Mais un des témoins avait reconnu n'avoir jamais rencontré le président du CSA.

À lire aussi

Par la suite, la justice avait recueilli des preuves matériels irréfutables de son innocence. Selon François Bayrou, "il ne s'en est jamais complètement remis. Cela le rendait très sensible à l'injustice". 

Il gardera le souvenir d'un homme "pince-sans-rire" qui avait "une très haute idée de ce que l'on peut faire en politique et dans la vie locale". 

À écouter

"On ne s'est jamais quitté", raconte François Bayrou à propos de Dominique Baudis
02:58
La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/