1 min de lecture Paris orly

Orly : la compagne de l'homme arrêté armé d'un couteau placée en garde à vue

Se présentant comme la soeur de l'homme arrêté en possession d'un couteau, elle avait déclaré que ce dernier avait "prévu de faire une attaque". Elle a été interpellée pour "dénonciation mensongère".

Des passagers à l'aéroport d'Orly, le 8 avril 2015
Des passagers à l'aéroport d'Orly, le 8 avril 2015 Crédit : THOMAS SAMSON / AFP
Léa Stassinet
Léa Stassinet
et AFP

Lorsque cette femme âgée d'une trentaine d'années appelle la police jeudi 15 août en fin d'après-midi, elle indique que son frère, en partance pour Barcelone depuis l'aéroport d'Orly (Val-de-Marne) est armé d'un couteau et a "prévu de faire une attaque". 

Le suspect est immédiatement arrêté, et on retrouve dans son bagage à main un couteau, qui est en fait une petite lame métallique dépliable depuis un support de la taille d'une carte bleue. L'homme de 34 ans, inconnu de la justice, a été interpellé sans incident alors qu'il venait de passer les contrôles de sécurité. 

Mais en garde à vue, il a affirmé que ce n'était pas sa soeur mais "sa copine, avec qui il avait eu une dispute", qui avait prévenu les forces de l'ordre. Il a aussi dit avoir oublié que la lame se trouvait dans son sac. 

Une source proche du dossier confirme qu'il "semblerait qu'elle ait voulu se venger après une dispute". Si l'enquête de la Police aux frontières se poursuit, "en l'état, on s'éloigne a priori de l'idée d'un projet d'attaque", a précisé cette source. La compagne de l'homme interpellé a donc été placée en garde à vue pour "dénonciation mensongère", a annoncé le parquet de Créteil ce vendredi 16 août.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Paris orly Aéroports de paris Aéroport
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants