1 min de lecture Télévision

"On n'est pas couché" : le discours poignant d'un surveillant de prison sur les suicides

Invité d'ONPC, Jean-François Forget, secrétaire général de l'UFAP-UNSA est revenu sur l'impact de la violence de l'univers carcéral sur les personnels. Avec en fond, le spectre du suicide.

Jean-François Forget sur le plateau d'ONPC
Jean-François Forget sur le plateau d'ONPC Crédit : Capture d'écran France 2
Nicolas Skopinski

Les débats avaient été jusque-là houleux sur un sujet sensible tel que l'univers carcéral. Accrochage sur la réalité de certaines pratiques, manière d'appréhender la prison, conditions de détention… 

Pourtant, quand Jean-François Forget s'est mis à parler de ses collègues, l'assemblée s'est tue. Comme sciée par une réalité brute, décrite par le secrétaire général du syndicat pénitentiaire UFAP-UNSA. L'œil brillant, son discours direct a interpellé de nombreux téléspectateurs. "Ce dont on ne parle jamais, ce sont les conséquences de toute cette violence carcérale, de cette destruction à petit feu des personnels. Nous avons la profession d'Europe tous corps et métiers confondus, privé et public confondus, qui avons le taux de suicide le plus élevé. Et ça ne chahute personne…

De récentes études ont montré que le taux de suicide des gardiens de prison était 22% plus élevé que dans le reste de la population. Un chiffre à mettre en lien avec la vie en milieu carcéral.

À lire aussi
Franck Louvrier à la Baule en septembre 2014 Emmanuel Macron
Allocution d'Emmanuel Macron : "Ça ne suffira pas", dit Franck Louvrier sur RTL

Les conditions de vie des personnels pénitentiaire sont justement au cœur de la crise sociale qui a éclaté lundi 15 janvier, avec plusieurs blocages de prisons qui devraient se poursuivre lundi 22 janvier suite à l'échec des négociations. Un cri qu'explique le surveillant de prison syndicaliste. "J'ai commencé dans une ancienne prison centrale en 94. J'avais de sacrés loulous à m'occuper. Mais je peux vous dire que ce n'était pas les conditions que connaissent les collègues à Fleury ou Fresnes aujourd'hui."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Télévision Prisons Justice
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7791925143
"On n'est pas couché" : le discours poignant d'un surveillant de prison sur les suicides
"On n'est pas couché" : le discours poignant d'un surveillant de prison sur les suicides
Invité d'ONPC, Jean-François Forget, secrétaire général de l'UFAP-UNSA est revenu sur l'impact de la violence de l'univers carcéral sur les personnels. Avec en fond, le spectre du suicide.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/on-n-est-pas-couche-le-discours-poignant-d-un-surveillant-de-prison-sur-les-suicides-7791925143
2018-01-21 04:46:44
https://cdn-media.rtl.fr/cache/vaxExxevlf08gM7MXwFIFw/330v220-2/online/image/2018/0121/7791925149_jean-francois-forget-sur-le-plateau-d-onpc.jpg