1 min de lecture Faits divers

Nord : une panthère noire se promène sur les toits

En fin de journée mercredi 18 septembre, les habitants d'Armentières ont aperçu une panthère noire se baladant tranquillement sur les toits de la ville. Elle appartenait à un particulier, qui a pris la fuite avant l'arrivée des secours.

>
Nord : une panthère noire se promène sur les toits Crédit Image : Capture Facebook SDIS 59 | Crédit Média : Le 12.45 M6 | Date :
Photo Esther
Esther Serrajordia et AFP

À qui appartient la panthère noire aperçue sur les toits d'Armentières, dans le Nord ? Mercredi 18 septembre, en fin de journée, l'impressionnant félin a tranquillement déambulé pendant près d'une heure autour d'un pâté de maison, entrant même dans les appartements quand les fenêtres étaient ouvertes. 

Les services de polices et des pompiers ont établi un périmètre de sécurité. Le vétérinaire sapeur-pompier a pu tirer sur l'animal une fléchette contenant un produit anesthésiant. La panthère d'une trentaine de kilos a alors été transportée dans une cage et prise en charge. Un agent de l'Office national de la chasse et de la faune sauvage a récupéré le félin puis l'a confié à la Ligue protectrice des animaux. 

Selon la préfecture du Nord, la panthère venait "du domicile d'un particulier", qui la gardait illégalement chez lui. "Il semble que la personne qui se trouvait dans l'appartement" où la panthère a été capturée "a quitté les lieux précipitamment par la fenêtre" avant l'arrivée des secours. Une enquête est en cours pour retrouver le propriétaire. Quant au félin, il se porte bien et serait âgé de "cinq à six mois". Il devrait être bientôt confié à un zoo. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Animaux Nord
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants