1 min de lecture Faits divers

Nantes : un policier de 43 ans se donne la mort

Un policier nantais s'est donné la mort dans la nuit de vendredi 19 à samedi 20 janvier. Le lien entre l'acte et sa fonction n'est pas établi.

Des voitures de police (illustration)
Des voitures de police (illustration) Crédit : VALERY HACHE / AFP
Nicolas Skopinski

Un nouveau cas de suicide a endeuillé la police nationale. Un homme de 43 ans, marié et père de trois enfants, s'est donné la mort par pendaison dans la nuit du vendredi 19 au samedi 20 janvier.

Le quotidien régional Ouest-France explique que le lien entre cet acte et le travail de ce gardien de la paix, en poste à Nantes, de 43 ans n'est pas établi. Il a été retrouvé à son domicile vendéen. Sa mort a ému ses collègues qui lui ont rendu hommage sur les réseaux sociaux, témoignant de leur "tristesse d'apprendre le décès du gardien de la paix."

Le 14 décembre dernier les forces de l'ordre de la région nantaise avaient déjà été endeuillées par le suicide d'un policier de la compagnie républicaine de sécurité de Saint-Herblain (Loire-Atlantique). L'homme de 55 ans avait retourné son arme de service contre lui, portant à 65 le nombre de suicide dans les forces de l'ordre en France sur l'année 2017. Une commission d’enquête parlementaire a été annoncée par les sénateurs républicains.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Nantes Loire-Atlantique
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants