1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Nabilla en garde à vue : ce que risque l'ancienne starlette de télé-réalité
2 min de lecture

Nabilla en garde à vue : ce que risque l'ancienne starlette de télé-réalité

DÉCRYPTAGE - L'ancienne star de télé-réalité est soupçonnée d'avoir poignardé et grièvement blessé son compagnon. Elle risque jusqu'à 30 ans de prison.

Nabilla
Nabilla
Crédit : MIGUEL MEDINA / AFP
Marie-Pierre Haddad

La starlette de télé-réalité est soupçonnée d'avoir poignardé son compagnon de plusieurs coups de couteau au niveau du thorax

La garde à vue de Nabilla a été prolongée pour "tentative d'homicide" après l'agression de Thomas Vergara. L'état du jeune homme serait "très sérieux", mais son pronostic vital n'est pas engagé. L'avocat de la jeune femme de 22 ans explique, sur son compte Facebook, qu'"elle va bien, quoique quelque peu éprouvée par sa garde à vue" mais elle "s'inquiète surtout de l'état de santé de M. Vergara".

Jusqu'à 30 ans de prison

De son côté, Nabilla se défend et affirme que cette agression a été commise par trois inconnus, sauf que les caméras de surveillance ne corroborent pas cette hypothèse. Au début placée en garde à vue pour "coups et blessures volontaire", la chroniqueuse de Touche pas à mon poste encourait une peine pouvant aller de la simple amende à 10 ans d'emprisonnement et 150.000 euros d'amende

Cependant, le parquet de Nanterre a décidé de requalifier la peine en "tentative d'homicide". Ainsi, la starlette de télé-réalité encourt jusqu'à 30 ans de prison. Mais Maître Eolas rappelle sur son compte Twitter que seulement 12 heures après les faits, aucune conclusion ne peut être tirée

À lire aussi

Les enquêteurs doivent désormais déterminer s'il y a eu ou non préméditation. Les premiers tests toxicologiques ne montrent pas de traces d'alcoolémie chez la jeune femme. Pour la drogue, les analyses "sont en cours", précise le parquet. 

Placée en détention provisoire ?

À l'issue de la garde à vue, Nabilla pourrait être mise en examen pour "tentative d'homicide". À ce moment-là, un juge d'instruction sera obligatoirement nommé pour mener l'enquête. "Elle pourrait être placée en détention provisoire. Si l'affaire est traitée en correctionnelle, elle pourrait être jugée en comparution immédiate, ou placée sous contrôle judiciaire", ajoute l'avocat.

"Si elle est mise en examen pour 'tentative d'homicide', l'affaire devient criminelle et relève des assises. Elle risque jusqu'à 30 ans de prison, même si dans les faits, la peine sera plus légère", note Maitre Eolas, dans un entretien à L'Express.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire