1 min de lecture Faits divers

Mort de Vanille à Angers : aurait-on pu éviter un tel drame ?

Après la mort de Vanille, fillette d'un an, des voix s'élèvent pour dénoncer le fonctionnement des institutions et évoquer ce qui aurait pu être fait autrement.

Vanille, 1 an, a été tuée par sa mère
Vanille, 1 an, a été tuée par sa mère Crédit : Ministère de l'Intérieur
IMG_5140
Sarah Rozenbaum

C'est une affaire qui interroge depuis vendredi 7 février. Vanille, petite fille d'un an, a été tuée par sa mère, Nathalie Stéphan. Cette dernière qui souffre de problèmes psychiatriques importants voit son droit de garde et le fonctionnement de celui-ci remis en question. Le gouvernement, par le biais d'Adrien Taquet, secrétaire d'État à la protection de l'enfance, a reconnu que des "questions de fond" se posaient sur ce droit de garde au micro de France Info : "Comment a-t-on pu décider de confier un enfant à une mère dont le profil psychiatrique semble compliqué ?"

Adrien Taquet s'est également interrogé sur la primauté mise en place au moment de la décision concernant le droit de garde : "Quand on a pris cette décision, est-ce que l'intérêt supérieur de l'enfant a primé sur le maintien du lien biologique ?"

Des questions sur le dispositif Alerte enlèvement

Une réflexion qui revient dans les mots d'Ingrid Chauvin, actrice dont le parcours d'adoption et l'engagement pour les enfants est bien connu. Dans un post Instagram, elle a accusé directement la protection de l'enfance, en demandant : "Combien de décès et de vies brisées faudra-t-il pour que la protection de l'enfance agisse dans un réel bon sens ? Quand arrêterons-nous de privilégier les liens du sang à tout prix !!!!"

Voir cette publication sur Instagram

Je suis horrifiée et tellement en colère par le décès de la petite Vanille ... Combien de décès et de vies brisées faudra t il attendre pour que la protection de l enfance agisse dans un réel bon sens . Quand arrêterons nous de privilégier les liens du sang à tous prix !!!! Quand je pense que cette petite fille aurait pu ce soir s endormir en toute sérénité au sein d une famille aimante , comme la nôtre et comme bien d autres si l adoption avait été possible ... quand je pense que l on à osé nous dire que nous aurions bcp de mal à adopter parce que nous sommes déjà parents !!!! #honte #colère #protectiondelenfance #ase #enfantsplacés

Une publication partagée par Ingrid Chauvin (@ingrid_chauvin_officiel) le

Des questions sur le dispositif Alerte enlèvement se posent également. Déclenché pour la disparition de Vanille, il n'a pas pu empêcher son assassinat. Pour Alain Bauer, professeur de criminologie au Conservatoire national des arts et métiers de Paris, il s'agit d'"un demi-raté" puisque le dispositif a tout de même permis de retrouver la mère en fuite "identifiée grâce à l'alerte"

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Angers Meurtre
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants