3 min de lecture Marlène Schiappa

Mort d'Alexia Daval : Marlène Schiappa juge "scandaleuse" la défense du mari

RÉACTION - La secrétaire d'État à l'Égalité femmes-hommes réagit à la défense du mari d'Alexia Daval, qui parle de la "personnalité écrasante" de cette dernière, et de l'acte "accidentel" d'un mari "rabaissé".

>
Mort d'Alexia Daval : la défense du mari "légitime les féminicides", s'énerve Marlène Schiappa Crédit Image : BERTRAND GUAY / AFP | Crédit Média : Sina Mir | Durée : | Date :
Sina Mir et Lucie Valais

Jonathann Daval encourt la réclusion à perpétuité. Le mari de la joggeuse, dont le corps calciné a été retrouvé dans un bois de Haute-Saône, en octobre dernier, a finalement avoué mardi 30 janvier, l'avoir tuée. L'informaticien de 34 ans a été mis en examen pour meurtre sur conjoint, et risque la réclusion à perpétuité. Sa défense, en la personne de son avocat, Me Randall Schwerdorffer, a expliqué l'acte de Jonathann Daval.

"Ils avaient une relation de couple avec de très fortes tensions. Alexia avait une personnalité écrasante, il se sentait rabaissé, écrasé. À un moment, il y a eu des mots de trop, une crise de trop, qu'il n'a pas su gérer", a déclaré l'avocat. Cette défense a provoqué la colère de Marlène Schiappa. 

La secrétaire d'État chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes n'a pas tardé à réagir sur Twitter, dénonçant un "victim-blaming" d'Alexia Daval, soit le fait de rendre la victime coupable par une justification du meurtre, ici, par un aspect de sa personnalité.

À lire aussi
Emmanuel Macron devant les parlementaires réunis en Congrès politique
Les ministres moqués sur les réseaux sociaux à cause d'un selfie

"L'idée, c'est de dire qu'à chaque fois qu'une femme est victime de violences sexistes ou sexuelles et ici d'un féminicide, on trouve des raisons qui justifieraient le fait que cette femme ait été victime. On fait comme si la victime elle-même était coupable d'avoir été victime", explique la secrétaire d'État au micro de RTL, en précisant qu'elle ne commentait pas l'affaire en elle-même mais le phénomène au sens large.

Et de renchérir : "Là, nous dire qu'elle avait une personnalité écrasante, et que c'est pour ça qu'il l'aurait assassinée - je dis ça bien sûr au conditionnel parce qu'il y a une présomption d'innocence - (...), je trouve ça proprement scandaleux.

Ce n'est pas une dispute, ce n'est pas un drame passionnel, c'est un assassinat

Marlène Schiappa, secrétaire d'État à l'Égalité entre les femmes et les hommes
Partager la citation

L'avocat de Jonathann Daval, interrogé sur BFM TV, a également expliqué que la joggeuse, "en période de crise, pouvait avoir des accès de violence extrêmement importants à l'encontre de son compagnon". Et Marlène Schiappa de répondre : "C'est extrêmement dangereux de relayer ça".

La crainte de la secrétaire d'État, c'est de donner une justification au meurtre. "Je pense à toutes les femmes qui vivent actuellement des violences conjugales qui vont entendre ça et qui vont se dire 'peut-être que je mérite d'être frappée' ou à des hommes qui vont entendre ça et qui vont se dire 'moi aussi, ma femme elle m'écrase (...), donc, je vais la frapper'", explique-t-elle. 

En disant ça, on légitime les féminicides

Marlène Schiappa, secrétaire d'État à l'Égalité entre les femmes et les hommes
Partager la citation

Et de s'agacer : "En disant ça, on légitime les féminicides, on légitime le fait que tous les trois jours, il y a une femme qui soit tuée sous les coups de son conjoint (...). Elle avait une personnalité écrasante, elle était trop exigeante, elle s'habillait de façon trop aguicheuse... Il y a toujours une bonne excuse, ça suffit !"

En parlant d'un acte "accidentel" de Jonathann Daval, son avocat s'est attiré les foudres des internautes, des associations féministes et donc de la secrétaire d'État. "Ce n'est pas une dispute, ce n'est pas un drame passionnel, c'est un assassinat", s'énerve-t-elle sur RTL.

Et de conclure : "Je pense qu'il faut arrêter de minimiser les violences conjugales, arrêter de trouver des excuses. Il n'y a rien qui justifie que l'on frappe sa femme ou sa compagne".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Marlène Schiappa Haute-saône Meurtre
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792061620
Mort d'Alexia Daval : Marlène Schiappa juge "scandaleuse" la défense du mari
Mort d'Alexia Daval : Marlène Schiappa juge "scandaleuse" la défense du mari
RÉACTION - La secrétaire d'État à l'Égalité femmes-hommes réagit à la défense du mari d'Alexia Daval, qui parle de la "personnalité écrasante" de cette dernière, et de l'acte "accidentel" d'un mari "rabaissé".
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/mort-d-alexia-daval-marlene-schiappa-juge-scandaleuse-la-defense-du-mari-7792061620
2018-01-31 06:53:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/YwSk0Fg3Gshqk2GwW34E8w/330v220-2/online/image/2017/1123/7791108070_marlene-schiappa-a-l-assemblee-nationale-le-21-novembre-2017.jpg