1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Mort d'Alexia Daval : le récit de la soirée selon Jonathann
2 min de lecture

Mort d'Alexia Daval : le récit de la soirée selon Jonathann

Dans son audition du 27 juin dernier, le suspect est revenu en détail sur la soirée du drame et a évoqué une "crise d'hystérie" de la victime.

Les proches d'Alexia Daval réunis le 5 novembre lors d'une marche blanche
Les proches d'Alexia Daval réunis le 5 novembre lors d'une marche blanche
Crédit : SEBASTIEN BOZON / AFP
Cécile De Sèze
Cécile De Sèze

"Un pacte familial" pour garder le silence autour de la mort d'Alexia Daval. C'est la nouvelle version des faits livrée par Jonathann Daval, mis en examen fin janvier pour le meurtre de son épouse, dont le corps a été retrouvé en partie brûlé le 30 octobre dernier en Haute-Saône.

Alors qu'il avait avoué l'avoir "tuée par accident", il est revenu sur ses déclarations lors d'une audition qui s'est déroulée, à sa demande, le 27 juin dernier. Désormais, il accuse son beau-frère Grégory Gay - le mari de la sœur d'Alexia - de l'avoir tuée lors de la fameuse soirée raclette au domicile parental. 

L'Est Républicain a pris connaissance du récit du suspect lors de cette audition. Un récit qui ne convainc pas tellement d'après le quotidien régional qui cite un enquêteur : "Cette version ne repose sur rien, sur aucun fondement. Ça ne tient pas la route une seconde". 

Une "crise d'hystérie" à l'origine du drame ?

Jonathann Daval minimise son rôle dans la mort de sa femme. Selon sa nouvelle vérité, il aurait seulement participé à transporter le corps dans la couverture qui enveloppait Alexia Daval jusque dans la forêt où elle a été retrouvée. Lors de cette soirée raclette, la future victime aurait "piqué une crise d'hystérie particulièrement violente". 

À lire aussi

Selon lui, elle était "incontrôlable" et sa sœur aurait alors tenté de la calmer, en vain. Il dit qu'Alexia, en voulant s'isoler à l'étage, aurait bousculer son neveu. S'en seraient suivis des échanges de gifles entre les deux sœurs, sans que l'on comprenne s'ils ont lieu au rez-de-chaussée ou à l'étage. Puisque Gregory Gay aurait ensuite décidé d'intervenir et que Jonathann relate des "cris à l'étage" puis le silence. 

Ce dernier serait redescendu en état de choc et aurait répondu "pas trop" quand la famille lui a demandé si ça allait, puis il aurait avoué : "Elle est morte. Je l'ai étranglée". C'est là que tout le monde se serait mis d'accord pour garder le secret. Si elle est bien morte étranglée, selon nos informations les médecins légistes en charge des analyses ont trouvé 5 fractures du crâne sur Alexia Daval, occasionnées par de violents coups de poings. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/