1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Mont-Blanc : deux alpinistes meurent en pleine ascension
1 min de lecture

Mont-Blanc : deux alpinistes meurent en pleine ascension

Été meurtrier dans les Alpes. Deux nouveaux alpinistes sont morts de froid en pleine ascension du Mont-Blanc.

Le Mont-Blanc dans les Alpes
Le Mont-Blanc dans les Alpes
Crédit : PHILIPPE DESMAZES / AFP
Benjamin Pietrapiana
Journaliste

L'alerte a été donnée mardi 8 août dans la soirée. Mais à peine 24 heures plus tard, les secours découvrait leur corps, inertes et froids. Deux alpinistes sont décédés sur le Mont-Blanc, le plus haut sommet des Alpes. Ces deux Allemands ont effectué l’ascension par l’arête des aiguilles du Diable. C'est une équipe de secouristes du Peloton de gendarmerie de haute-montagne (PGHM) de Chamonix, aidé de l’hélicoptère de la Sécurité civile, qui a retrouvé leurs dépouilles.  

Dimanche 6 août, les deux hommes, de respectivement 40 et 42 ans, ont fait une halte d'une nuit au refuge Torino, situé à 3.322 mètres d'altitude sur le versant italien du massif alpin, avant d'attaquer les derniers mètres le lendemain.  

Tout devait bien se passer : la météo annoncée pour leur ascension était clémente, mais ils ont vite été pris dans une tempête. Les vents ont soufflé jusqu'à 120 kilomètres/heures a expliqué un gendarme du PGHM au Parisien. La saison estival n'a pas calmé les éléments : l'intempérie leur a été fatal et les deux hommes sont morts d'hypothermie. 

En seulement quelques jours, ces tragiques décès viennent s'ajouter à celui d'un alpiniste sud-coréen de 34 ans, retrouvé sans vie dans le massif du Mont-Blanc, le 2 août dernier.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/