1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Michel Neyret tente de justifier les "cadeaux d'amitié" offerts par ses informateurs
1 min de lecture

Michel Neyret tente de justifier les "cadeaux d'amitié" offerts par ses informateurs

REPLAY - L'ancien numéro 2 de la police lyonnaise s'expliquait, lundi 9 mai, sur la générosité de ses indics.

Illustration du tribunal lors du procès de Michel Neyret, le 2 mai 2016
Illustration du tribunal lors du procès de Michel Neyret, le 2 mai 2016
Crédit : BENOIT PEYRUCQ / AFP
Michel Neyret tente de justifier les "cadeaux d'amitié" offerts par ses informateurs
01:27
micros
La rédaction numérique de RTL

Après la pause de l'Ascension, le procès Neyret a repris lundi 9 mai. Jugé pour corruption et trafic d'influence, l'ex-numéro deux de la police judiciaire de Lyon est notamment accusé d'avoir prélevé du cannabis dans les saisies afin de rémunérer ses informateurs. Il est également poursuivi pour avoir, à son tour, fourni des informations en remerciement de quelques largesses.

Parmi ces cadeaux aujourd'hui bien embarrassants, on relève notamment des séjours en Corse, à Cannes, à Aix-les-Bains, au Maroc, dans des hôtels de standing ou des villas de rêve. Il est aussi question de montres de luxe, dont l'une est évaluée à 30.000 euros. Tout cela a été réglé en espèces par une poignée d'hommes, des voyous et des "tontons", censés informer Michel Neyret sur de belles affaires de banditisme, mais qui ne figurent pas au registre des "indics". On se demande bien ce qu'ils pouvaient attendre en échange de tant de largesses.

Très droit et élégant dans son costume sombre, l'ancien "super flic" sait qu'il joue gros. Il fait profil bas mais conteste toute corruption. "C'était des cadeaux d'amitié", martèle-t-il. Sur écoute, l'un de ces généreux préfère parler "d'investissement sur l'avenir". De quoi faire tiquer le président du tribunal : "Un informateur on le paie pour avoir des informations. Dans cette histoire, c'est l'informateur qui en met de sa poche. C'est un peu curieux". Face à cette réflexion, Michel Neyret grimace et rajuste sa mèche. "J'ai été d'une imprudence totale", concède-t-il. Aucun de ses anciens amis, tous en fuite aujourd'hui, n'est là pour le contredire.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/