2 min de lecture Faits divers

Marseille : elles assistent à un viol en pleine rue et le racontent sur Facebook

Alors qu'elles étaient tranquillement attablées sur la terrasse d'un café, les trois jeunes touristes auraient surpris un homme violer une jeune femme inconsciente.

Des voitures de police (Illustration).
Des voitures de police (Illustration). Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
Amélie James
Amélie James

Un témoignage accablant. Sur Facebook, trois jeunes femmes ont raconté comment elles ont été témoin d'un viol en pleine rue à Marseille. Leur récit a été repéré par Buzzfeed. Alors qu'elles étaient tranquillement attablées sur la terrasse d'un café, dimanche 6 août, les trois jeunes touristes auraient surpris un homme violer une jeune femme inconsciente.

"Un mec très chiant, probablement sans domicile fixe, avec une canette de bière à la main et un petit chien beige qui le suivait, a commencé à faire trop de bruit et à taper un scandale au serveur qui voulait le dégager. Il n'avait pas l'air bien. À un moment, il s'est même mis à pleurer. J'ai eu de la peine pour lui. Et deux minutes plus tard, il violait une femme", confie l'une d'entre elles.

Le groupe d'amies confesse avoir surpris un homme allongé sur une jeune femme, sur un matelas posé à même le sol dans la rue. L'une d'entre elles aurait alors rapidement remarqué que la femme était en fait inconsciente. "Je me suis levée, et je suis allée voir de près le visage de cette femme dont les yeux étaient fermés. Je ne me rappelle plus de ce que j'ai dit au violeur qui s'est enfui. (...) La femme a remonté son jean d'un mouvement de main, comme un réflexe et est retournée à son coma. J'ai essayé de la réveiller, mais en vain", écrit l'internaute. 

À lire aussi
La ville de Saint-Alexandre, dans le Gard faits divers
Gard : une joggeuse violée, son agresseur activement recherché

Dans leur récit, les jeunes touristes expliquent avoir également été particulièrement choquées de l'intervention des policiers. Ces derniers auraient rapidement retrouvé le coupable. Pourtant, leur prise en charge de la victime n'aurait rien d'exemplaire. "Second choc, les policiers minimisent ce qu'il vient de se passer en disant 'peut être était il juste en train de se frotter', "Je ne m'étendrais pas sur la façon dont on l'a embarqué, mais je tiens quand même à souligner qu'il n'y a rien de nouveau sous les cocotiers : la façon dont on traite les femmes victimes de violences sexuelles est toujours aussi inappropriée", mentionnent-elles sur leurs posts publiés sur Facebook.

"Des dizaines de femmes ont subi la même chose"

Les récits publiés par ce groupe d'amies ont été partagés plus d'un millier de fois. Leurs auteures, qui se décrivent comme "féministes", espèrent ainsi sensibiliser les citoyens aux violences sexuelles que subissent les femmes dans tous les espaces de vie. 

"Depuis que ce viol a eu lieu jusqu'au moment où j'ai décidé de le raconter sur Facebook, des dizaines de femmes en France ont subi la même chose. La majorité ne porteront pas plainte, et seule une infime minorité des agresseurs qui seront entendus par un juge seront condamnés", concluent-elles. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Viol Marseille
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789671484
Marseille : elles assistent à un viol en pleine rue et le racontent sur Facebook
Marseille : elles assistent à un viol en pleine rue et le racontent sur Facebook
Alors qu'elles étaient tranquillement attablées sur la terrasse d'un café, les trois jeunes touristes auraient surpris un homme violer une jeune femme inconsciente.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/marseille-elles-racontent-avoir-ete-temoin-d-un-viol-en-pleine-rue-7789671484
2017-08-09 19:13:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/z5buFhErJpiZ7U-3YJGpAQ/330v220-2/online/image/2016/0121/7781485557_la-prorogation-de-l-etat-d-urgence-pose-questions-aux-parlementaires.jpg