1 min de lecture Info

Mariages forcés : une jeune femme d'origine pakistanaise protégée par la justice

Une jeune femme a échappé à un mariage forcé grâce à une décision exceptionnelle du tribunal de Pontoise qui a ordonné sa protection contre ses parents ce vendredi 16 mai.

Le tribunal de Pontoise
Le tribunal de Pontoise
Raphaël Vantard et Marion Dubreuil

Le tribunal de Pontoise a ordonné la protection, ce vendredi 16 mai, d'une toute jeune femme française menacée d'être mariée de force par ses parents au Pakistan. 

Durant les 4 mois de protection, une médiation va débuter entre la jeune femme et ses parents. En attendant toute amélioration, elle ne peut pas quitter le territoire français pour éviter tout risque d'union forcée à l’étranger.

La jeune femme avait quitté le domicile familial en janvier

Cette jeune femme d'origine pakistanaise a fui en janvier dernier l'appartement de ses parents dans le Val d'Oise. Elle venait alors d'avouer à sa mère une relation avec un jeune homme extérieure à la communauté pakistanaise. 

Pour ses parents c'est un déshonneur. Si bien qu'ils envisagent ouvertement de la marier de force dans son pays d'origine. La jeune femme, à la rue est alors recueillie par des associations. Elle dépose plainte puis se rétracte. 

Un signe fort de l'État français

À lire aussi
États-Unis
États-Unis : à Minneapolis, la mort d'un Afro-américain réveille les tensions

Saisi du dossier, le tribunal de Pontoise vient donc d'ordonner des mesures de protection de la jeune fille. Pendant quatre mois, ses parents n'ont plus le droit de l'approcher. 

Pour l'avocat de la jeune femme maître Alexandre Bouric : "c'est un message fort, désormais on sait que l'État français n'accepte pas ce type de situation, et que si jamais cette situation existe l'État français protège les victimes de mariage forcé."

>
Une jeune femme échappe au mariage forcé Crédit Média : Raphaël Vantard | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Info Faits divers Droits des femmes
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants