1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. "Mariages chinois" : Jean Germain, l'ex-maire de Tours, retrouvé mort
2 min de lecture

"Mariages chinois" : Jean Germain, l'ex-maire de Tours, retrouvé mort

Le sénateur PS ne s'était pas présenté à son procès. Il a laissé une lettre d'adieu et l'enquête privilégie la piste du suicide.

Jean Germain posait au milieu des touristes sur le perron de la mairie de Tours
Jean Germain posait au milieu des touristes sur le perron de la mairie de Tours
Crédit : ALAIN JOCARD / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Jean Germain n'a pas supporté le déshonneur. L'ancien maire de Tours et sénateur PS, absent à l'ouverture du procès des "mariages chinois" auquel il devait comparaître ce mardi 7 avril, "a été retrouvé mort près de son domicile" dans cette ville. 

"Selon les tout premiers éléments de l'enquête, il s'agirait d'un suicide", précise une source policière. Jean Germain, 67 ans, devait comparaître pour avoir favorisé des malversations à l'occasion de l'organisation de cérémonies de mariages pour touristes chinois qu'il célébrait entre 2007 et 2011. Son avocat avait annoncé mardi matin à la cour que son client avait laissé "une lettre d'adieu". Le procès avait alors été suspendu.

Je sais le mal que je vais faire.

Jean Germain, ancien maire de Tours

"Il était très très mal ce matin", avait indiqué Me Dominique Tricaud. Dans cette lettre, lue à la presse par l'avocat, Jean Germain écrivait notamment: "Je sais le mal que je vais faire, la peine que je vais diffuser à ceux qui m'aiment mais on ne peut laisser la chasse systématique aux politiques se dérouler normalement, quotidiennement". Selon Me Tricaud, le sénateur avait laissé cette lettre dans son véhicule.

Un "déshonneur" insupportable

"Je suis bouleversé. Des accusations infâmes ont été lancées contre M. Germain", avait déclaré Me Tricaud à la presse mardi matin. "Je l'ai vu la dernière fois la semaine dernière, il disait que personne dans sa famille n'avait jamais été sur le banc des accusés (...) Il le vivait comme un déshonneur", avait ajouté l'avocat.  

À écouter aussi

Devant la cour, Me Tricaud a comparé son client à Roger Salengro, le ministre de l'Intérieur du Front populaire qui s'était suicidé en 1936 à la suite d'une campagne de calomnies l'accusant de désertion pendant la Première Guerre mondiale. 

Une ex-collaboratrice également poursuivie

Une ancienne membre du cabinet du maire de Tours, Lise Han, est mise en examen pour escroquerie dans l'affaire des mariages chinois. La justice la soupçonne d'avoir été la gérante de fait de la société qui organisait ces mariages en Touraine. Jean Germain avait fait savoir qu'il ignorait les agissements de Lise Han.

Il avait été battu aux dernières élections municipales, alors qu'il briguait un quatrième mandat.

À écouter

"Mariages chinois" : la troublante disparition de l'ex-maire de Tours
00:00:59
La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire